Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY


http://poeme-palestine.blogspot.be/

 

Excellent blog pour nous rappeler les exactions d'Israël en Palestine. Je vous le conseille vivement !

 

 

Palestine, je t'appelle

Pleure ma bien-aime
Pleure ta terre violée
Pleure tes enfants tués
Pleure ton peuple torturé


Que ton chagrin couvre le monde
Que tes pleurs arrosent les tombes
Arrosent ta terre ensanglantée
Pleure ma bien-aimée
Pleure ta terre piétinée
Pleure tes maisons dévastées
Que tes pleurs arrivent partout
Dans les cœurs du monde entier
Que leurs battements se changent en révolte
Que tout le monde se demande
Retrouvera-t-elle sa Liberté ?
Et nous tes enfants fièrement de répondre
" Oui, oui. Nous sommes la
Pour te protéger et t'aimer.
Même si ta terre est ensanglantée
C'est notre sang et pour toi nous l'avons donné
O notre Bien-Aimée
Pour que tu vives a nouveau
Pour que tu sois libre.
Sèche tes larmes .
Un jour viendra ou tu seras
Libre et fière comme tu l'as toujours été
O PALESTINE BIEN - AIMEE
Je crie ton nom mais personne ne m'entend
Je t'appelle plusieurs fois mais personne ne me répond
Je parle de toi mais personne ne me comprend



Palestine je t'appelle

Au nom de l'amour, et l'espoir je t'implore
Au nom de la paix et notre destin je te cherche
Au nom du droit et de la justice, je te veux

Ta patience a donné du sens à ma vie
Ton soleil éclaire pas après pas mon chemin
Ton amour remplit mon cour d'espoir

Palestine je t'appelle

Malgré nos martyrs, tu resteras la terre qui m'a vu naître
Malgré nos blessés, tu resteras le pays qui m'a vu grandir
Malgré ton visage en ruines tu resteras ma Palestine

Palestine je t'appelle
 
Demain la nuit disparaîtra avec son manteau obscur
Demain l' hiver viendra et le froid régnera
Demain la pluie mouillera les toits de la ville
Demain tes fleurs écloront dans nos jardins

Palestine je t'appelle

Tu nous apporte volonté, force et patience
La volonté d'un peuple qui résiste
La force d'un enfant qui lance une pierre
La patience d'une mère qui a perdu ses fils

Palestine je t'appelle

Palestine quand verrai-je l'oiseau de la paix parcourir ton ciel?
Quand verrai-je les levers d'ici sourirent?
Quand verrai-je notre drapeau flotter sur Jérusalem?
Pour tout cela, je continue à t'appeler, ma Palestine!

 

Auteur Indéterminé

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article