Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Des jeunes seront peut-être poursuivis pour avoir critiqué ou ridiculisé sur Internet des policiers victimes d'un accident lors d'une poursuite.. C'est peut-être justifié  dans certains cas, mais pas toujours.

Toute remarque sur Internet n'est pas nécessairement une moquerie ou une injure.

 

 

Un petit souvenir pour démarrer ce sujet :

 

Je suis à la gare centrale l'an dernier.

Il gèle à pierre fendre dehors. Deux policiers s'adressent à un sans abri couché par terre et tentent  de le faire sorti dehors.

Passant par là à ce moment là, j'interviens et poliment les informe ; "Savez-vous, Messieurs, que hier deux "sans Abri "comme ce monsieur sont morts de froid à Paris.

La seule réaction que j'approuve des deux représentants de l'ordre fut de renoncer à leur expulsion et de  s'en aller sans crier gare.

 

Je sais bien que ces deux policiers agissaient sans doute sur ordre d'un haut gradé bien chauffé dans son bureau qui rèvait d'une gare épurée de tous ces personnes mal habillées, parfois un peu sales qui font mauvais genre.

 

Il suffirait pourtant d'un local chauffé à leur disposition de jour et de nuit quand il gèle pour que nos deux policiers ou gendarmes n'aient plus à se voir contraints à des démarches inhumaines

J'en appelle au gouvernement et à l'administration communale de Bruxelles ou d'ailleurs  de faire en sorte que plus personne à tout jamais NE SOIT CONTRAINT à dormir dehors quand il gèle.

 

J'espère que nos administrations veilleront à ne pas transformer une loi qui condamne les incivilités en une autre loi, scélerate cette fois, qui empêcherait la  libre expression justifiée qui peut  et parfois doit critiquer même l'autorité quand elle déraille.

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article