Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

NUIT POEME 

 

 

Nuit Poème

qui nous sème

comme unique phonème

une pluie de « Je vous aime »

sur cette route de Bohème

 que m'offre votre corps diadème

dont je bois le Saint Chrême

en guise de sensuel baptême

 

Musique épique

épousant nos étreintes rythmiques

tantôt Chevauchée Fantastique,

Marche Héroïque

puis berceuse érotique

dont le délicieux cantique

jaillit des commissures élastiques

de vos lèvres harmoniques

tandis que mes doigts erratiques

en assurent la direction orchestrique

 

Un court instant

éternel pourtant,

nos corps consentant

en s'arc-boutant,

soudés par ce centre si contrastant

où leurs altérités se fondent pour un temps

en un ensemble envoûtant,

évoquent la beauté de ces sculptures d'antan

qui dans leur marbre palpitant

rendent gloire à l'Homme sans cesse mutant

dont ce soir exaltant

nous nous sentons les témoins éclatants.

 

 

 

Yvan Balchoï

en souvenir du 16 mars 1998

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article