Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

Je m'y attendais.  Vous vous rappelez peut-être ce "fait divers", il y a six ans.

 

Trois jeunes  poursuivis par la police s'étaient réfugiés dans une cabine électrique où deux d'entre eux sont morts électrocutés.  Les policiers n'avaient pas hésité à les accuser de vol ce qui était faux.    De graves manifestations, réprimées durement avaient suivi  ces évènements.

 

Tout de suite les policiers ont été accusés  de non assistance à personne en danger de mort ce qui semblait une accusation légitime car, à travers des échanges radio entre eux, il était clair qu'ils avaient conscience du danger que couraient ces jeunes gens. Voici un extrait de presse qui le rappelle justement :

 

 

"Mais pour le parquet, les policiers ignoraient que les trois adolescents avaient pénétré dans ce transformateur. De même pour l'un des policiers qui, dans des échanges radiophoniques, "avait annoncé qu'il avait vu deux individus en train d'enjamber un grillage pour se diriger vers le site EDF".
Il avait également dit dans ces échanges: "En même temps, s'ils rentrent sur le site EDF, je ne donne pas cher de leur peau".

 

http://www.lalibre.be/toutelinfo/afp/322892/jeunes-electrocutes-a-clichy-sous-bois-non-lieu-pour-les-deux-policiers.html

 

 

Il y a longtemps que la justice aurait du se prononcer sur la culpabilité éventuelle des policiers. Mais dans cette affaire comme dans une multitude d'autres, on a laissé traîné l'affaire tellement longtemps qu'elle semble  surgir d'un passé révolu. 

 

Je reste persuadé que la justice française, chaque fois qu'une affaire est politisée - et celle-ci l'était manifestement - a, sous le régime actuel du pays, une liberté de plus en plus minée par la dépendance du Parquet vis à vis du Ministère de la Justice et même du Président de la République.

 


Choquant en cette affaire : la lâcheté des représentants de l'ordre qui ont tenté de salir les victimes en parlant à tort de vol et  leurs affirmations concernant leur ignorance du danger menaçant ces jeunes.

 

Pourtant l'un au moins avait clairement pressenti ce qui risquait d'arriver.

 

Ces policiers peuvent être mis hors cause par un parquet peu indépendant et encore moins responsable; ils n'en sont pas moins à mes yeux  manifestement des lâches et des voyous, contrairement à ces jeunes qui ont fui terrorisés sans doute, mais cette fuite méritait-elle la mort ?

 

 

Hier, sur une radio, dite périphérique, j'ai entendu la dernière session d'un organisme en voie de disparition  qui avait pour but de défendre les citoyens victimes d'un abus policier.  Un responsable de cet organisme était amer en disant qu'il ne savait pas trop à quoi servait son travail puisque sur plus de 60 affaires avérées d'abus policier, seule une vingtaine avait donné suite à des poursuites.....

 

Et de citer les abus fréquents dont se rendent coupables des policiers qui, en l'occurrence, sont pour moi de vrais délinquants : l'humiliation des inculpés obligés parfois de se déshabiller dans des circonstances non prévues par la loi,  des menottes serrés au plus fort pour faire mal,  etc... etc...

 

Ce que Sarkosy réclame à ses policiers, c'est sûrement une certaine efficacité, en particulier par rapport à des gens qui n'ont pourtant commis aucun vrai délit, comme des étrangers sans papier, des roms qui installent leur campement où il le peuvent si difficilement....

Je crains hélas que l'honnêteté des représentants de l'ordre ne soit plus la première qualité qu'on exige d'eux. Comment s'en étonner quand on voit le mauvais exemple qui éclabousse au plus haut l'état. Je pense à des Ministres chargés d'appliquer la loi qui sont condamnés, même en première instance, et qu'on laisse en place. Des propos récents de Mr. Guéant,   qui fut mauvais conseiller du Président, mériteraient aussi des poursuites judiciaires.

 

 

Il n'empêche que l'occultation des responsabilités de la police dans la mort de ces deux jeunes électrocutés restera une infamie qui déshonore sinon la France, au moins ceux qui aujourd'hui ont pour mission d'en incarner la Justice.

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article