Catégories

Publié par BALCHOY

NON AU RETOUR D'UN SARKOSY, SYMBOLE DE LA DROITE FAISANDEE (REEDITION)

 

 

 

Malgré le sang innocent versé en Libye, malgré tout son envoutement au monde  frelaté des affaires, malgré son mépris des petits et sa soumission aux tyrans économistes, malgré ses conférences faites souvent sans doute par d’autres, du plomb frelaté payé à prix d’or, il revient, celui que les français ont renvoyé, il y a trois ans, Sarkozy.

 

 

Il est vrai que la trahison sociale de François Hollande, devenu avec la complicité de socialistes dévoyés, non un social-démocrate, non un social libéral mais un libéral tout court donne espoir à l’ancien président de refaire surface.

 

Il est aussi évident que la déliquescence de la droite, divisée en factions qui se détestent et s’excluent, offre à Sarkozy une occasion de choix de faire rêver au retour de la droite domestiquée d’hier sous sa houlette.

 

Le succès actuel plus apparent que réel du Front National doit beaucoup au virage à droite lors des dernières élections de certains caciques de l’UMP avec la bénédiction ou le « laisser faire »  d’un Président qui avait manifestement perdu son cap en 2012.

 

Je ne suis pas sûr, qu’on lorgnant sur la Président d’un parti moribond, Sarkozy fait le bon choix. Bernadette Chirac le lui rappelle, semble-t-il en vain. 

 

A se plonger dans la boue de ce parti, dont la déliquescence lui doit beaucoup, ne va-t-il pas, gâcher ses chances d’apparaître comme un homme régénéré en 2017. Tant mieux ? !

 

Je voudrais simplement ici, vous détailler quelque peu, les raisons pour lesquelles je considère comme immorale cette candidature et souhaitable l’inégibilité au moins morale d’un homme qui, bien avant sa Présidence et tout au long de celle-ci, a multiplié au plan politique comme éthique des actes injustes, répréhensibles et parfois criminels.

 

L’absence de vraies poursuites contre cet ancien Premier Ministre  de l’époque tenu, me semble-t-il  à l’écart des poursuites, même si Sarkozy a été lui inquiété, sans vraies suites, à ce sujet est source d’inquiétude quand  à la partialité de la justice

 

Cette enquête ddoit emboutir même si c’est trop tardivement ; l’enjeu politique est capital. Il est impensable, si c’est le cas bien sûr, que les auteurs d’un montage financier secret et criminel, qui de plus a fait couler du sang innocent, puissent continuer à infester la vie politique de la France.

 

Mais il est un domaine ou la criminalité de Sarkozy et des siens est manifeste aux yeux de tous.  Ce qui s’est passé dans l’est de la Libye, à la fin de sa Présidence, avec c’est vrai l’aide de l’actuel maire de Bordeaux ,son frère, en l'occurence,  d’infamie n’est pas anodin encore moins excusable.

 

Pour défendre un massacre potentiel, Sarkosy a berné l’ONU en promettant simplement de protéger des populations civiles, alors que son intention fut toujours de renverser un leader politique arabe, certes au profil dictatorial comme tous les chefs d’état du Moyen Orient, qui le gênait particulièrement pour des raisons personnelles.

De plus le pétrôle de ce pays était un enjeu de plus

 

La France aidée par l’Occident impérialiste avait réussi à faire accepter par la Russie, trop crédule en l’occasion, l’idée de créer une zone humanitaire à l’abri des bombardements libyens. Le complot franco-britannique n’avait en aucun cas l’autorisation de provoquer par la force, ce qu’il a fait, une chute de régime.

 

 

En bombardant des populations Libyennes, sous le faux prétextes d’interventions chirurgicales qui ne le sont que pour les agresseurs inhumains qui  lancent leurs armes létales sur des populations urbaines donc civiles, Sarkosy a trahi la mission que lui avait confiée l’ONU et la Russie qui a raison de ne plus faire confiance  à l’avenir  à un Occident tellement menteur et trompeur.

 

Qui comptera jamais le nombre de victimes innocentes que je n’hésite pas à nommer des victimes d’actes militaires criminels commis non sous l’autorité de l’ONU mais grâce aux tromperies du Président Français.

 

N'oublions pas cependant qu'il s'est décidé à cette action, acceptant bêtement l’avis d’un piète et faux philosophe, faux humaniste partisan de ce sionisme criminel qui reconnaît à une partie du peuple juif,  le droit de déloger par la force et le crime des populations arabes et sémites en Terre Sainte depuis des siècles, de la assassiner comme un chasseur chez nous poursuit des lapins  (3500 victimes à Gaza, la plupart civiles contre même pas une centaine, pour la plupart, des militaires envahisseurs qui méritaient leur sort.)

 

 

Je ne confondrai jamais le peuple juif, martyr millénaire de l’humanité et cette secte sioniste qui en constitue la lie qui n’a pas hésité à utiliser les méthodesde ses assassins d'hier pour persécuter et tenter de chasser les arabes par le feu et le sang de leur territoire légitimé par l’ONU dès 1967.

 

 

N’oublions pas que Sarkosy, se sent non seulement juif, ce qui est un honneur mais sioniste ce qui est un crime et que d’il revenait malheureusement pour la France, comme Président, malgré ses belles paroles ses actes seraient toujours en faveur des assassins de Tel Aviv.

 

 

Revenons à la Libye ou l’agression franco-Britannique s’est terminée par l’assassinat de Kadhafi avec la complicité larvée des français qui, au lieu de s’emparer de cet homme en perdition pour le juger honnêtement par un tribunal international, l’abandonnèrent à une populace enragée.

 

N’était-ce pas le meilleur moyen d’empêcher de parler un homme qui en savait beaucoup et peut-être avait fait beaucoup pour favoriser celui dont il n’a pas perçu la duplicité lorsqu’il fut invité un 14 juillet à Paris.

 

Oui en Libye, Sarkosy et Jupé son acolyte ont du sang innocent sur leurs mains, ils ont détruit un Etat, sans mandat  de l'ONU ;  pour  le faire, ils ont tué des centaines sinon des milliers d’innocents et ce sang pur devrait suffire à les écarter pour toujours de toute fonction politique

 

La situation actuelle de ce pays devenu chaos  est une condamnation, totale de son action passée comme celle de l’Irak est la résultante de l’imbécilité de Bush. Ces deux imbécilités  comparables méritent le renvoi devant une juridiction internationale indépendante.

 

Si l’intervention en, Libye est la première raison de ce que je considère comme l’inégibilité morale de Sarkosy  et Jupé, compte tenu de leurs crimes, il y a bien d’autres raisons qui me font craindre un retour de l’ancien président.

 

Il suffit de penser à toutes ses casseroles, la plupart  graves qui traînent à ses basques.

 

Je pense à ces malversations financières heureusement qui n’ont pas réussi lors des dernières élections présidentielles.

 

Sarkosy a toujours eu un attachement forcené à l’argent, dès son élection, rappelons-le, et les affaires n’ont pas manqué non plus parmi ses partisans.

 

 

Depuis son éviction du pouvoir, sa soif sans limite d’argent, lui a fait prononcer un peu partout dans le monde des conférences, dont je ne suis pas certain qu’il soit l’auteur, lui assurant des gains indécents et malsains qui dénotent l’absence de scrupules et de justice de ce bluffeur politique

 

 

Le président Hollande a raté, jusqu’ici se Présidence, par la droitisation de  « sa gauche » et par ses maladresses,  mais personne ne lui reproche de manquer d’honnêteté personnelle ce qui est loin d’être le cas pour Sarkosy.

 

Malhonnêtes furent beaucoup d’actions de sa présidence passée, malhonnête, soyons-en sûrs sera à nouveau sa politique s’il revient, pour le malheur de la France, à la tête de l’Etat.

 

Au français conscients de ce triste bilan,  de se lever pour écarter du pouvoir cet orgueilleux qui pense à lui d'abord, à ses amis à leur l’enrichissement et méprise, il l’a prouvé,  les pauvres, lui, c’est sûr qui le considère en pratique comme des « sans dent ».

 

Ce blog continuera, comme par le passé, à témoigner du danger considérable pour la France et pour l’humanité que signifierait le retour de cet homme,  vrai carpette des anglo-américains, de la richesse qui exploite le monde et de l’injustice organisée qui gangrène notre humanité.

 

Yvan Balchoy

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Commenter cet article