Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Ces jours-ci, tous les médias français de déchaînent contre Dieudonné et son antisémitisme déclaré ou supposé souvent à partir de ce geste contesté d'antisystème ou d'antisémitisme appelé "quenelle".

C’est vrai qu’en France, il est de plus en plus difficile de parler des crimes sionistes en Israël sans être automatiquement traité de raciste ou d’antisémite.

Je me rappelle qu’au départ Dieudonné rappelait avec justesse que le génocide de la Shoah n’était peut-être pas le plus important de l’histoire humaine en rappelant les ravages de l’esclavage en Afrique noire  puis en Amérique.

 


Ca n’a pas plu à beaucoup de juifs qui y trouvaient une sorte d’atténuation de la barbarie nazie de la Shoah mais aussi à beaucoup de non juifs qui ne voyaient pas d’un bon œil qu’on rappelle la barbarie de tant de pages de l’histoire de notre bel Occident considéré comme le nec plus ultra de l’humain.

 


Malheureusement Dieudonné pour faire face à ces critiques souvent injustes en est venu à centrer ses propos non seulement sur les crimes actuels du sionisme en Israël mais,en est venu à pratiquer un humour de plus en plus insupportable sur la Shoah elle-même comme en témoigne sa plaisanterie inacceptable sur un journaliste juif de France Inter qui avait proposé de l’exclure des médias officiels français.

 

Bien entendu les défenseurs farouches du Sionisme tels que  Valls qui depuis qu’il est tombé amoureux d’une belle juive ou Israélienne ce qui est en soi une bonne nouvelle ne cesse de se considérer comme responsable des relations harmonieuses entre Israël et la France.

 

Aujourd’hui furieux des critiques de Dieudonné , au lieu de laisser à la justice le soin de juger et éventuellement de sanctionner les propos du triste chansonnier, il veut lui interdire la scène en modifiant la loi d’une façon très dangereuse pour la démocratie puisqu’elle permettrait d’écarter à priori la liberté d'opinion à un adversaire politique.


La distinction entre Sionisme et Antisémitisme est sur ce sujet essentielle.

 

L’antisémite est celui qui entend rejeter de la société moralement ou parfois physiquement des populations sémites  originaires en principe du Moyen Orient dont les juifs bien sûr mais aussi les Palestiniens… Cette doctrine qui est à la base du Nazisme est totalement condamnable et ceux qui la proposent doivent être  mis hors d’état de nuire.

 

A présent que faire devant un état faisant partie de l’ONU dont il doit respecter par définition les droits et devoirs qui occupe pendant plus de quarante ans le territoire d’un autre état, qui prive des citoyens  vivant sur leurs terres parfois depuis des générations de leur demeure,  de leurs plantations, de leur village voire de leur cimetière, qui pratique un apartheid de fait sur certaines routes bien entretenues réservées à  ses citoyens, les autres  se voyant se contenter de chemins souvent mal entretenus.

 

Je pense que tout état qui agirait ainsi serait non seulement rapidement condamné comme  l'Afrique du Sud autrefois et Israël l'a été plusieurs fois mais après mise en demeure,  frappé de d’embargos nombreux, voire d’interventions militaires destinées à assister les populations victime d’occupation illégale et de mauvais traitements.


Oui, telle est la politique pratiquée contre par exemple de nombreux états africains dont la politique déplait aux puissants de ce monde, France, Etats Unis…

 

Mais, pour ces grandes puissances, dès que des juifs  sont concernés, il n’est plus possible de mettre en action les décisions prises comme si le remord incontestablement et réellement vécu par elles les empêche d’imposer autrement que par des mots creux la  justice à l’Etat sioniste.

 

Pour terminer cette réflexion sur cette sorte de paranoïa qui touche ces jours-ci  les médias français à propos des  dérives d’un humoriste victime autrefois  d’attaque injustes mais aussi de son actuel entêtement, je trouve qu’il est temps que notre justice condamne avec la même rigueur ceux qui justifient par exemple le massacre de Gaza comme ce CRIF, organe communautariste que l’Etat, y compris les ministres français d'origine juive devrait soigneusement éviter tant qu’il n'acceptera pas les décisions de  la justine internationale.


Quant à Dieudonné, c’est à la justice de condamner à postériori ses propos souvent dégoutants. Qu’il en revienne à son combat originel et à un humour certes caustique mais ne niant pas l’horreur qu’on subie les juifs en Europe parfois, hélas,  avec la collaboration trop fréquente de traitres au sein des pays occupés.


Je n’ai pas oublié le scandaleux procès fait à Garaudy ainsi qu’à l’Abbé Pierre par des français qui ne supportent pas la moindre querelle lorsqu’il s’agit de l’Etat d’Israël.


Aujourd’hui, plus que jamais, tout en reconnaissant la REALITE de l’horrible génocide qui a massacré des millions de juifs principalement mais aussi de Gitans, d’handicapés, de communistes qui nous oblige à veiller à la sécurité de leurs descendants qui vivent avec les Palestiniens au Moyen Orient;  je refuse l’Etat d’Israël, sous sa forme actuelle,  qui fait des victimes d’hier des bourreaux d’aujourd’hui.

 

  Je suis sûr que demain un nouvel Israël dans de nouvelles frontières sûres vivra pacifiquement aux côtés d’un peuple palestinien aussi sécurisé et pacifié et ce jour-là j'espère qu’un homme intelligent comme Dieudonné retrouvera la clé du vrai humour qui a le droit certes d’être caustique pour se moquer des petits et grands travers de chacun d'entre nous sans pour autant nourrir la haine des autres hommes ou peuples qui sont aussi nos frères.

 

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article