Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

J'ai été choqué hier en apprenant qu'Obama est prêt, apparemment sans état d'âme, de renouveler l'opération "BEN LADEN" autant de fois que nécessaire, en violant l'intégrité territoriale ou la justice de pays même amis,  censés abriter, volontairement ou pas,  des criminels selon les normes US. 

 

  A Guantanamo, tout le monde le sait et Obama l'avait reconnu, des innocents ont été torturés sous la houlette du criminel de guerre Bush et ses alliés; ils y sont encore retenus alors que le nouveau Président avait solennellement promis de fermer ce camp.

 

La Hamas est considéré  "terroriste" ainsi que les Kurdes en Turquie mais l'état sioniste, qui a tué, massacré des milliers de personnes innocentes en Terre Sainte depuis 60 ans, qui vole sans vergogne des terres qui ne lui appartiennent pas, qui bafoue les décisions de l'O.N.U,  semble être pour les USA une état  de fait intouchable et respectable.

 

Je rappelle qu'Israël  partiellement né du et par le terrorisme n'a jamais cessé de l'utiliser contre ses adversaires et ses victimes, tout en les accusant de leurs propres turpitudes.

  A mes yeux, les U.S.A. ne sont pas la plus grande démocratie du monde, plutôt la majeure "ploutocratie".

 

Je ne vise pas, en écrivant ceci, l'ensemble du peuple américain, souvent hélas mal conseillé et dirigé par des médias aussi injustes par exemple, que la station de TV  FOX,  qui exerce un vrai matraquage intellectuel sur ses auditeurs.

 

 Si les USA ont le droit de condamner sans jugement et en violant toutes les lois internationales ceux qu'à tort ou à raison ils appelent terroristes, pourquoi, si j'étais Irakien ou Afghan, n'aurais-je pas le même droit d'aller punir sur la terre américaine Bush et ses satanés complices protégés contre toute équité.

  Il ne devrait y avoir qu'une justice sur la terre ; ce n'est pas celle qui prédomine actuellement avec Obama, Sarkosy, Cameron....la loi du plus fort, mais ça devrait être la loi du plus juste...

 

On n'en est loin, mais je sais qu'on y arrivera et que l'impérialisme paiera ses crimes un jour que j'espère pas trop lointain.

 

 

Je voudrais  pour terminer revenir quelque peu à l'affaire: jeune femme employée d'hotel - président du FMI.

Nous ne connaîssons pas encore la vérité sur ce triste fait divers

 

Une jeune immigrée Guinéenne doit  avoir la même présomption d'innocence qu'un potentat financier. J'ai presqu'envie de dire un peu plus car, c'est vrai  que dans cette affaire les dès sont pipés tant la richesse de l'un risque d'obscurcir la défense de l'autre.

 


Cela dit et je voulais le répéter, il n'en demeure pas moins qu'il n'est jamais bon d'humilier un coupable surtout potentiel.

 

J'ai entendu, ce matin, qu'un juge américain a rétabli l'encien "pilori" pour punir un couple imprudent qui avait oublié de prévénir les secours de son salut, ce qui est blâmable bien sûr.  Mais si on continue sur cette lancée funeste, demain, je crains qu'on ne ressuscite le procès de nouvelles sorcières économiques par exemple avec de nouveaux supplices comme déjà à Guantanamo.

 

C'est déjà si déplorable qu'un pays cultivé comme les USA pratique la peine de mort imitant en cela les pires criminels.

 

En effet, toute justice, même si a le droit et le devoir  d'être ferme et dure doit respecter intégralement les droits de l'homme.

 

En agissant comme il l'a fait, Obaman ne voit pas qu'il se range tant soit peu du côté des terroristes qu'il combat.

 

Notre justice, pour être efficace, doit être irréprochable. Elle l'est de moins en moins dans nos démocraties qui permettent à certains de s'enrichir indûment  au détriment des plus faibles tandis que certains juges sont impitoyables pour les pauvres, qui parfois pour simplement subsister font des entorses au sacro-saint  (pas tellement selon moi) droit de propriété.

 

J'en reviens au procès entre une Femme de ménage américaine immigrée d'Afrique et le tout puissant responsable du FMI.

 

Je voudrais me démarquer contre celles et ceux qui, idéalisant la justice des USA,  réclament contre D.S.K.  75 ans de prison (s'il s'agit de peines réelles à accomplir bien sûr).

 

De telles peines, comme celle de Madoff sont inhumaines autant que certains salaires et donc à rejeter.

 

De plus, j'aimerais que ces femmes qui protestent à juste titre contre la banalisation du crime du viol protestent aussi contre les tortures frappant des victimes présumées innocentes  à Guantanamo.

 

Le bagne illégal situé sur une base américaine volé à Cuba est une tâche indélébile qui souille la justice américaine et la présidence d'Obama.

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article