Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY


 

Ghislain sombra rapidement dans un sommeil agité où il faisait l’amour avec une femme qui, tour à tour, prenait le visage de Marthe, puis celui de Ria, tandis qu’à tout moment chacune d’elle venait le menacer au moment où il était dans les bras de l’autre.

 

Son réveil fut aussi agité que son sommeil, puisqu’à un moment où il s’imaginait dans les bras de Marthe face à une Ria en colère, celle-ci, en chair et en os, vint le réveiller car des voisins, de bons amis du couple, étaient venus prendre de ses nouvelles.

 

Il n’en fallait pas plus pour plonger Ghislain dans une mauvaise humeur qui se traduisit par des récriminations:

 

     -« Quelle idée que de laisser entrer ces olibrius aujourd’hui. Pas de doute, ils viennent voir un cheval à deux têtes, une femme à barbe ou, je ne sais quoi !

 

Je n’ai déjà pas grande envie de te raconter au long et en détail ce qui m’est arrivé et que je veux oublier, et tu voudrais que je m’épanche devant ces "patagons"qui « viennent aux nouvelles » tout brûlants de curiosité morbide. »

 

     -« Pardonne-moi, chéri, je pensais que tu les aimais bien ; si tu veux, je vais leur demander de revenir un autre jour, où tu seras plus en forme. »

 

 

Quelques instants plus tard, Ghislain descendait l’escalier, en se tenant à la rampe comme quelqu’un d’épuisé.

 

En le voyant, les voisins comprirent de suite que le moment n’était pas bien choisi pour saluer le revenant qui, de fait, leur faisait une tête d’enterrement.

 

     -« Excusez-moi, mes amis, mais je faisais la sieste pour un peu oublier tout ce qui m’est tombé sur la tête depuis des mois. Je suis heureux de vous revoir et vous remercie de toute la sollicitude que vous me témoignez ainsi qu’à Ria et aux enfants qui m’ont déjà dit tout ce que vous avez fait pour eux. Vous devez comprendre que je dois réserver à la police les premières informations que je révélerai sur ce qui m’est arrivé.

Bien entendu, nous nous reverrons bientôt et je vous en dirai plus. »

 

 

 

(à suivre)



Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article