Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY



La journée qui commençait était décisive, puisqu'ils allaient enfin recevoir ce fameux "cadeau" empoisonné pour le Grand Maître. Il leur fallait agir avec adresse et surtout éviter de semer la méfiance chez leurs interlocuteurs, car ceux-ci, Ghislain en était persuadé, n'hésiterait pas à s'en prendre directement à eux, s'ils étaient au courant de leur trahison.

Sitôt après le petit déjeuner pris avec ses invités,  Marthe les conduisit au parloir pour recevoir leurs dernières consignes.

Ghislain ne les rejoignit pas tout de suite, prétextant un travail urgent à terminer, il les retrouverait au jardin - ce serait plus discret -  vers dix heures.

Dans le petit parloir, les envoyés du LOTUS commencèrent à parle  de leur visite de la veille, ne ménageant pas leurs critiques sur l'idéalisme "angélique" de la communauté du SALUT.

Marthe, sans participer directement à la discussion, s'efforça de laisser sa véritable opinion dans l'ombre, sans oser, bien entendu,  s'opposer directement à ses interlocuteurs, ponctuant leurs affirmations d'étonnant", "Quelle idée !", qui en fait ne signifiaient rien de précis.

Au bout d'un quart d'heure, leur chef lui demanda quand Ghislain allait les rejoindre. D'un air embarrassé, elle leur répondit que, pris par un boulot pressé, il ne pourrait les rejoindre que vers dix heures au jardin par sécurité.

Manifestement cette réponse ne plut pas à ses invités, mais ils n'insistèrent pas et, sortant d'une valise ce qu'ils avaient apporté avec eux, ils déballèrent un colis, qui en remplissait à lui tout seul, la moitié.

(à suivre)

Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article