Catégories

Publié par BALCHOY

 

 

COURBE-GISELE.jpg

 

Illustration de G!sèle Leeman

 

Un  jour, Dame Fine fleur,
de bonne humeur,
s'en alla à Ellezelles,
la belle,
pour y croquer à pleines dents
mille soleils levants
et se remplir les yeux
de merveilleux.
Mais une fois bien à l'abri
dans son petit logis,
elle eut beau scruter avec passion
les quatre coins de l'horizon,
elle n'y trouva que déception:
pas un coin d'azur
dans la si verte nature !
De plus, son ami le papillon amoureux
venait de s'envoler vers d'autres cieux.
Un peu dépitée
de ces contrariétés,
elle s'abandonna pensive,
sous les vieilles solives,
à l'invitation rustique
d'un fauteuil anachronique
qui lui tendait les bras
sans tralala.
Une fois bien assise,
elle contempla à sa guise
Messire le Silence
qui lui souriait avec insistance,
quand, soudain, là tout devant,
le lit si élégant
lui lança un clin d'oeil
en guise d'acceuil.
En un tour de main,
Dame fleur saisit sa planche à dessin
et sur un blanc parchemin
s'évertua à reproduire,
sans coup férir,
ce sourire si énigmatique
à l'allure si classique.
Bientôt la feuille de papier
se mua en vrai chantier
où droites et arabesques
s'entremêlèrent en une étrange fresque.
Suivant son inspiration
sans autre façon,
notre artiste
se livra à de nombreuses esquisses
qui tour à tour la fascinèrent
puis la décevèrent.
Sans perdre courage,
elle se remit à l'ouvrage,
gommant çà et là,
surchargeant par deçà.
Un instant, découragée,
elle eut envie de déchirer
ce qui ne lui paraissait plus
qu'un labyrinthe touffu,
quand, tout à coup, oh stupeur,
elle s'aperçut avec bonheur
que le si mystérieux oeil
brillait, éclatant, sur sa feuille
sous les traits d'un lion,
jailli du fond des éons.
Troublée, elle se demanda la cause
d'une si troublante métamorphose,
qui d'un lit stylisé
l'avait conduite à un animal si racé.

Lorsque plus tard, son ami papillon
s'en revint à la maison,
se précipitant vers le tableau avec passion,
il s'écria plein d'admiration:
"Oh, quelle belle liondulation".

 

 

Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com

Commenter cet article