Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Hier après-midi, je me sentais très fatigué et surtout d'humeur maussade. Je regardais la vie un peu comme une pieuvre de menaces contre laquelle il me fallait lutter jour après jour.


Et puis tu m'as donné rendez vous et en un temps qui fut pourtant assez court tu m'as retourné comme une crèpe.


Merci de m'avoir rappelé par ton sourire, par ta beauté, par ton écoute qu'il ne me fallait pas me focaliser sur un demain qui bien sûr à mon âge est souvent menaçant et peu réjouissant.


Merci aussi de m'avoir rappelé, pourtant sans en dire un mot ni sans m'y faire directement allusion que le passé est dépassé, qu'il ne faut pas vivre des jours heureux ou malheureux vécus autrefois ou même hier car se greffer sur hier c'est  presque sûrement louper le Présent.


Merci, amie, en me faisant partager un instant de ton présent clair et souriant comme toi, de me remettre sur pied en me rappelant sûrement pas d'une façon magistrale mais existentielle que le présent est la seule réalité qui existe et qu'on ne peut se forger le bonheur qu'en le vivant le plus intensément possible.

Mon passé, beau ou raté est derrière moi et je ne puis plus le modifier, mon demain sera ce qu'il sera, j'en connais déjà en un sens la dernière ligne mais je n'y suis pas.

 Ce que je doit réussir c'est mon présent d'aujourd'hui, non plus ma belle rencontre d'hier qui pourtant m'a fait tant de bien mais cette relation que j'en fais avec grand plaisir,  qui m'enracine dans une vie que j'entends aimer de plus en plus surtout à cette âge où elle devient tellement plus fragile.


Merci, mon amie, hier de m'avoir, consciemment ou non ramené à la beauté du présent, à l'éternité de son instant. Hier je me sentais fatigué, faible et sans ressort, aujourd'hui, et tu y es pour beaucoup, j'ai repris conscience que je vis, que je surgis par ma liberté et ma volonté à chaque instant du néant et que chaque seconde que je vis aujourd'hui est une chance à saisir.

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article