Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Le premier tour des élections régionales est passée.

C'est vrai que le taux élevé d'abstention est inquiétant, il traduit sans doute un manque d'intérêt et de connaissance sur le rôle de cette institution,; apparemment ce sentiment devrait être plus fort à droite qu'à gauche puisque selon les scientifiques l'abstention y est plus élevée.

Mais nous ne sommes qu'à la mi-temps de ces élections et tout est encore possible pour dimanche prochain puisque le niveau d'abstention peut changer à gauche comme à droite et puis des électeurs ont le droit de changer d'avis.

Je ne critique donc pas l'opinion des Sarkosiens comme quoi rien n'est encore joué et d'ailleurs Martine Aubry n'est pas triomphaliste.

Mais quand la droite sous la plume ou la parole de Xavier Bertrand et autres ministre de Sarkosy interprétent ce premier tour comme plutôt favorable à la droite, quelle mauvaise foi si fréquente en ce parti où le mensonge tient  souvent de règle de gouvernement.

Tout le monde prédisait que l'UMP serait le premier parti de France, il n'en n'est rien.  Il reste tout à fait possible que la gauche fasse le grand Schlem. et au mieux la droite aurait, semble-t-il,  deux ou trois régions sur 25.

Si les socialistes avaient à ce point mal gouverné les régions nul doute que les électeurs les auraient sanctionnés et je trouve qu'avoir 80 % des régions après les avoir gouverné tant d'années c'est un très beau succès.

En revanche, de par la faute de la politique de la droite et de son ministre des expulsions sauvages, nul doute que le Front National relève la tête.
Au départ Sarko voulait un test national. Il a changé d'avis, mais pas ses électeurs qui ne sont pas contents manifestement de la façon dont la France est actuellement gouvernée.

Si j'étais de droite, je demanderais une inflexion importante de la gouvernance de mon parti, et comme je ne le suis pas et que je pense qu'à cause de  l'entêtement de Sarkosy et de  Bertrand, le malaise actuel pourrait se prolonger jusqu'en 2012 et  les élections Présidentielles pourraient être une grosse surprise ! 

C'est mon grand désir, vous le devinez, non pour avoir raison mais pour le bien de la France et des Français.

En attendant, j'espère que dimanche la tendance esquissée au premier tour se confirmera !


Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article