Catégories

Publié par BALCHOY

LOURDES

Lourde de fric

de minables prisunics

où le pieux

oubliant Dieu

rejoint l'odieux.

Lourde des marchands du temple

et de mauvais goût à revendre

Lourde de vierges lumineuses

et de madonnes hideuses

à en faire perdre la foi

au Christ en croix

 

Tout autour, une foule éclectique

où de noirs écclésiastiques

 cotoyent des malades squelettiques

dans un désordre apocalyptique

Partout des brancardiers

poussent avec pitié

malades et handicapés

qui en leur chair flétrie

résument l'humanité meurtrie

 

Envie de vomir

désir de fuir

quand soudain dans sa voiturette

un garçonnet à la mine tristounette

plié en quatre comme du papier chiffonné

jette sur moi un regard de feu

où je lis un poignant  "Attends un peu"

qui m'émeut

 

Il ne m'a rien dit

mais son regard hardi

en un instant m'a désappris

tout mon savoir et ses suffisances

face au problème de la souffrance

 

Par la pureté de  cet enfant

si évidente malgré son carcan

tout en moi fut balayé

comme poussière à mes pieds

la domination du clergé

la sordide exploitation du sacré

 

En le regardant, je pense à cette fillette

qui, il y a près d'un siècle

au fond d'une grotte tout ordinaire

a vu, a cru voir une Dame extraordinaire

qui lui a parlé du Bon Dieu

 tellement mieux

et a recommandé à tous ceux qui souffrent

d'aller s'abreuver à une source ...

  

Elle s'appelait Bernadette

et était simplement bergère

cette étonnante messagère

de la première de toutes les femmes

celle qu'on appelle NotreDame

 

Il en faut de l'imagination

pour retrouver aujourd'hui

derrière les flonflons

des commerces maudits

par delà les processions

 et autres exibitions

la simple droiture

de cette fille si pure

 

Au-delà du falbala

et des préchi-précha

ce petit garçon

si bien à sa place

témoigne à sa façon

si peu loquace

mais tellement éloquente

dans tout ce boucan.

de la terrible actualité

du message annoncé en  cette cité

 

 

Dans le regard

si peu feint

de ce jeune séraphin

merveilleux miroir

j'ai découvert enfin

la grotte de Masabeille

et toutes ses merveilles

 

Lourde de la souffrance

des tout-petits

Lourde de la sainteté des meurtris

A l'ombre de ta grotte j'ai tant appris

 


 

 

Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://www.poete-action.ultim-blog.com
solidaire des résistants du ghetto de Gaza

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article