Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

 

Félicitations monsieur le Maréchal Sarkozy et son maréchal des logis maire de Bordeaux au passé quelque peu véreux. Vous venez en si peu de semaines d’entraîner la France dans deux guerres dont l’humanitarisme affiché cache une soif de retombée électorale en France et la poursuite d’intérêts bien financiers en Afrique.

 

Il ne suffit pas de combattre un criminel pour avoir raison si en même temps on assiste un autre criminel.

 

 

En Tunisie, le peuple après le départ d’Ali a découvert peu à peu que les gens avec lesquels ce dictateur les opprimait étaient toujours là et le peuple Tunisien  a continué avec moins ou plus de succès à réclamer de nouveaux leaders.

 

En Libye qu’y trouve-t-on dans ce « conseil national de transition » que vous avez reconnu très légèrement comme seul représentant du peuple libyen ?

 Moustapha Abdejill son président, qui fut ministre de la justice de Kadhafi et en tant que président de la cour d’appel de Tripoli a deux fois condamné à mort les infirmières bulgares et leur ami Palestinien,

 Abdel Fattah Youni, ex-ministre de l’intérieur, appelé justement en Libye le patron des bourreaux,

Mahmoud Jibril qui fut chargé en 2007 d’un programme de privatisation et de l’ouverture du marché Libyen aux multinationales américaines et européennes.

 

Ali Tahrouni et Khalifa  Hifter deux transfuges qui ont traficoté avec la CIA.

 


 

Croyez-vous que quand elle s’est soulevée contre Kadhafi, la population Libyenne avait l’intention de l’échanger contre un régime composé d’anciens bourreaux du dictateur et de personnes directement contrôlés par l’occident ?

 

 (Voir le Journal Solidaire de Bruxelles numéro 1829 du 7 avril 2011)

 

 

Vous vouliez protéger le peuple Libyen des bombardements de Kadhafi.  Vos victimes, certaines, réelles et pas virtuelles comme celles que vous avancez pour vous justifiér, sont très nombreuses selon par exemple l’archevêque de Tripoli que je croirs bien sûr plus que vous, spécialistes des média mensonges autant que Bush en Irak.

 

Bien sûr les victimes  des troupes de Kadhafi et  aussi celles de ses adversaires sont aussi réelles et nombreuses hélas !

 

Quant à ce qui se passe au en Côte d'Ivoire

, il fallait faire quelque chose pour empêcher de nouvelles victimes. Je suis pour ma part persuadé que les élections là-bas ont été truquées au sud par Gbagbo au nord par Ouattara, que les Etats-Unis et vous-mêmes vouliez, avant même le suffrage,  comme vainqueurs car plus souple devant l’impérialisme que vous représentez si bien.

 

A présent qu’il est prouvé que les troupes de Ouattara ont procédé à un massacre racial sinon génocidaire comme probablement aussi celles de Gbagbo, au lieu de mettre hors circuit ces deux criminels, de créer une zone tampon pour éviter de nouveaux combats (vous en avez les moyens,si vous le vouliez vraiment,  nous l’avons vu) vous avez  fait gagner Ouattara avec vos avions meurtriers en choisissant ainsi d’aider un criminel contre un autre criminel.

 

 

Ce que venez de perpétrer, au nom d’un de principes humanitaires qu’aurait applaudi Bush est une illustration magnifique de l’ouvrage d’Anne Morelli sur les principes de la propagande de guerre. Les voici :

 

  1. Nous ne voulons pas la guerre
  2. Le camp adverse est le seul responsable de la guerre
  3. Le chef du camp adverse a le visage du diable (ou « l'affreux de service »)
  4. C'est une cause noble que nous défendons et non des intérêts particuliers
  5. L'ennemi provoque sciemment des atrocités, et si nous commettons des bavures c'est involontairement
  6. L'ennemi utilise des armes non autorisées
  7. Nous subissons très peu de pertes, les pertes de l'ennemi sont énormes
  8. Les artistes et intellectuels soutiennent notre cause
  9. Notre cause a un caractère sacré
  10. Ceux (et celles) qui mettent en doute notre propagande sont des traîtres

Anne Morelli : Principes élémentaires de propagande de guerre

 

 

Jusqu’à présent, je vous considérais contrairement à Bush et Cie, Blair, Aznar, … comme un homme méchamment asservi a l’argent sale mais dont les mains restaient purs de sang humain.. Malheureusement aujourd’hui, vous voilà a à la tête de deux nouvelles croisades (demandez à  Guéant votre grand croisé la laïcité de ces deux croisades) dont le pétrole et les intérêts des colons français sont un ressort aussi important que le respect de toute vie humaine qui ne vous touche guère et le sang réel  qui coule en Libye et en Côte d’Ivoire sous vos bombes ou vos obus..

 

Vous l’avez démontré en abandonnant à un massacre ignoble  les habitants de Gaza, qui défendaient leur Palestine, comme nos résistants en 40-45, contre un Etat qui le démembre depuis 60 ans malgré les décisions inopérantes de l’ONU. Mais qui sont vos frères, les habitants de Cisjordanie ou de Gaza ou les criminels Sionistes qui ont créé leur «  état ? » dans et par le terrorisme.

 

Prenez-garde, en faisant de l’ONU et de l’OTAN les serviteurs de l’Impérialisme que vous personnalisez si bien, vous détruisez peu à peu l’idéal qu’avait fait naître ces institutions.

 

Un jour l’ensemble des peuples malmenés par vous se révoltera en une nouvelle révolution qui ne sera plus française comme en 89 mais mondiale et  se voudra créatrice d’une société pan-humaine dont seront bannis les petits dictateurs comme Kadhafi & Cie et les grands dictateurs économiques qui, comme vous,  veulent transformer le monde et les hommes en marchandises.

 

Yvan Balchoy

www.poesie-action.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article