Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Monsieur Obama,

 

Quand vous avez été élu, une grande partie de l’humanité a mis grand espoir dans cette nomination. Qu’une personne issue de la population noire devienne président du plus puissant pays du monde semblait, il n’y a pas longtemps inespéré et pourtant c’était votre cas.

Ce fait parut tellement significatif qu’on vous donna d’avance le prix Nobel de la Paix.

 

Ce prix, je regrette de devoir vous le dire, vous ne le méritiez pas alors, vous le méritez moins que jamais aujourd’hui.

Voici quelques raisons de ma désillusion à votre égard.

Je vous avais écrit à propos des injustices commises par l’Etat d'Israël,  voleur de terres, raciste et appliquant une politique d'Apartheid aussi sévère que celle des Boers autrefois en Afrique du Sud. Vous m’aviez promis, après un voyage en Terre Sainte de veiller à rééquilibrer la politique des USA dans ce conflit. Vous n’en avez rien fait, sinon continuer à armer une communauté sioniste qui à Gaza a massacré 1400 personnes dont beaucoup de femmes et d’enfants. En Cisjordanie, occupée elle-aussi illégalement par Israël, des routes et bus sont parfois réservées aux seuls citoyens juifs.

Par ailleurs, violant les droits de l’homme et les lois de la guerre vous ordonnez  à des citoyens américains de tuer  lâchement à des milliers de km des personnes qui sont aussi peut-être des  terroristes pour vous ou patriotes de leur patrie, mais qui sont aussi  trop souvent des civils innocent. Cette utilisation de drones  où un fonctionnaire civil tue sans jugement une personne qu’elle croit coupable, parfois dans un Etat où les USA n’ont pas le droit d’intervenir, est un crime dont le premier auteur,  c’est VOUS qui permettez ces assassinats illégaux, car vous n’avez pas le droit de violer les relations internationales en considérant que le monde entier est soumis à vos acte de justice si souvent injustes.

Si, par exemple,   un citoyen afghan enlevait aux USA pour le juger en son pays un de ses auxiliaires crapules dont le travail de bureau consiste à tuer des gens peut-être coupables peut-être pas, sans approuver cet acte, je pourrais le comprendre car ce citoyen d’un pays que vous attaquez a  le droit de se sentir face  à ce tueur clandestin en légitime défense.

 

La peine de mort est un reste de la barbarie des temps anciens aux USA comme ailleurs. Chaque fois qu’un état exécute un condamné, il commet pour venger un assassinat un autre assassinat avec préméditation. C’est aussi un crime parfois plus grave que le premier.

 

La liberté d’avoir chez soi des armes aux USA coûte des dizaines de vies humaines au moins chaque année. Vous avez cédé devant l’organisation criminelle (je pèse mes mots) du  NRA.


Enfin en menaçant de 150 ans de prison un courageux sergent qui a révélé des crimes horribles commis par des soldats américains dans des pays arabes, non seulement la justice américaine se déshonore mais elle se trompe de coupable.

Ce sergent devrait être médaillé et les militaires responsables de ces crimes accompagnés souvent de paroles racistes contre les habitants de l’Afghanistan par exemple, devraient eux être condamnés à la prison à vie.

Voilà pourquoi, je crois qu’on devrait, comme à Monsieur Peres, votre ami,  vous priver d’un Prix Nobel que vous ne méritez pas et votre pays, premier Etat terroriste (et loin d’être le seul hélas) de la planète.

 

Enfin ce dieu  dont vous parlez tout le temps à tort et à travers, ce faux dieu que vous avez inscrit sur votre billet d'un dollar, tout en violant l’essentiel de son message sachez qu’il n’est en rien le Dieu Père, Fils et Esprit que Jésus nous a révélé car votre Etat trahit souvent l'Esprit de sa bonne Nouvelle.

Si j’ai tort, prouvez-le-moi par des actes de justice. Je serais tellement heureux de changer d’avis.


Yvan Balchoy

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article