Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Monsieur, je n’ai pas plus envie de vous appeler « Monsieur le Président » que Vincent Lyndon, dont j’ai admiré le film « Welcome » qui montre clairement le caractère inhumain de la législation d’accueil de cet ersatz d’Europe que vous cherchez avec Madame Merkel à dévoyer de son idéal originel

 

Hier, votre premier Ministre, presqu’en tenue de croque-mort, comme une radio l’a fait remarquer ironiquement ce matin, a présenté des mesures  qui,  après l'échec de l’idée de « travailler plus pour gagner plus » rappellent  le mépris des pauvres de vos premiers jours à Matignon.

 Pour vous et votre parti rétrograde, les sans emploi ou licenciés  sont trop souvent considérés en pratique comme des fainéants que vous frappez durement en augmentant la TVA, l’impôt le plus injuste et en ne demandant que des miettes aux plus riches,  vos amis de toujours


Mais je préfère parler ici de vos crimes et de ceux de l’OTAN en Libye.

 

C’est vous mêmes, sous l’impulsion d’un pseudo philosophe humaniste, qui absout les sionistes du MASSACRE de Gaza, qui avez choisi comme futur gouvernement Libyen un comité local qui ne représentait nullement l'ensemble du peuple et était dirigé par un ancien complice de Kadhafi, de surcroît, vous le savez parfaitement ,"tortureur".

A côté de lui d’autres gens au passé aussi peu reluisant et des traîtres manipulés par la CIA.  Bien entendu aussi de vrais idéalistes, qui avaient le droit d’être opposés au colonel Kadhafi,  ont rejoint peu à peu ce comité ainsi que des membres de Al Qayda.

 

Au départ, vous aviez réussi à faire sauter le verrou du VETO de l’ONU vous engageant devant la Chine et la Russie à limiter votre intervention à la protection de la population civile de Benghazi par une zone d’exclusion aérienne.

 

Avec Cameron, le nouveau Thatcher et d’autres politiciens bellicistes comme De Crem en Belgique, vous avez violé la résolution en la transformant en un changement violent de régime, réalisé non pas d'abord par  l’ensemble du peuple Libyen mais grâce à des bombardements parrainés par une organisation de plus en plus meurtrière comme en Afghanistan.  Vous avez abattu parfois sans raison  des soldats fidèles à leur serment ,sans risque, comme un chasseur chasse des lapins à la campagne, sans parler des centaines sinon des milliers de victimes innocentes collatérales.


Si la Libye s’était libéré d’elle-même comme l’Egypte et la Tunisie, j’aurais applaudi des deux mains ! Ce n'est pas le cas !

 

 

A la fin de votre campagne colonialiste au plus mauvais sens du terme, vous n’avez pas hésité, en inversant totalement la résolution de l’ONU à faire bombarder la ville de Syrte y compris sa population civile qui avait pour tort d’être en majorité favorable au colonel Kadhafi ce qui était parfaitement son droit et à condamner pratiquement le colonel chef d’état à mort en l’empêchant de fuir un ennemi sans respect des droits humains, (combien de noirs, entre autres,  ont été assassinés pour la seule couleur de leur peau)

Bien entendu je sais que certains de ces soldats "fidèles" à leur chef d'Etat ont aussi commis des crimes de guerre.

 

Je vous tiens, avec le premier Ministre anglais et quelques autres  comme  co-responsables des centaines sinon milliers de civils innocents abattus lors des bombardement illégaux y compris la mort de cet petit enfant de Kadhafi qui avait autant le droit à la vie que votre petite fille à laquelle je souhaite sincèrement  une vie heureuse et sans guerre.

 

Voilà pourquoi, a posteriori, je donne raison à ce citoyen français qui refusa de vous donner la main, car j’y vois aujourd'hui  le sang de trop d’innocents. Vous pouvez , si vous le voulez me traiter de "con". Ce n'est pas un déshonneur venant de vous.

 

Je pense même à l’ignoble exécution et à l’exposition abjecte, contraire aux droits de la guerre et à l’Islam du corps d'un homme qui fut certes un dictateur  parfois terroriste mais qui contribua aussi au bien-être des plus humbles de son peuple. 

 

Quand vous avez dit "on ne se réjouit pas de la mort d'un homme", ce qui devrait être toujours vrai, je ne suis pas sûr de votre sincérité car c'est homme est mort aussi à cause de la France.

 

En tout cas, il mourut courageusement au combat alors qu’il aurait pu s’échapper facilement. Tout ceci fut facilité par la décision de votre Ministre des Affaires étrangères qui en tant  qu'ancien condamné de la justice française, n’est pas à sa place pour représenter la France

 

 

 

 

J’ai bien peur, en espérant me tromper, que ce nouveau pouvoir à Tripoli, vainqueur, grâce à l’étranger, devienne demain plus dictatorial que celui de Kadhafi surtout pour les femmes, mais de cela vous vous moquez, vous allez enrichir la France avec votre nouvelle colonie tellement débitrice, si riche en bon pétrole, sans parler des milliards  à récupérer pour reconstruire ce que vous avez collaboré à détruire. 

 

J’espère qu’un jour, malgré ces lois iniques qui vous protègent de délits que vous faites ou laissez faire par vos collaborateurs  - nous en avons une preuve évidente ces jours-ci -   vous paierez  pour avoir détruit à petit feu cette grande France  solidaire et généreuse que chantait Ferrat  et que vous avez sacrifié sur l’autel des riches vos iniques amis

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action-ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article