Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Monsieur le Président de l’U.M.P.

 

Une information hier à la TV:  Il semble que les SDF français qui meurent dans la rue seraient presque dix fois plus nombreux que leurs confrères allemands. En France, un d’entre eux en moyenne meurt par jour.

Vous aviez promis que d’ici un an ou deux, je ne me rappelle plus, plus personne ne mourrait dans la rue sans un toit. Cette promesse manifestement n’est pas tenue et ce n’est pas seulement une honte pour la France, c’est une honte pour le parti qui la gouverne avec une majorité qui n’est pas la vérité mathématique qui sort des urnes, c’est une honte surtout pour le Président qui s’était engagé devant son peuple à changer cette mortalité insupportable.

 

Quand il s’agit de vos amis les plus riches, vous tenez vos promesses, le bouclier fiscal a enrichi les plus riches contribuables, en particulier des milliardaires que je considère avec Proudhon comme des voleurs du bien commun du peuple de France. Je sais bien que la plupart sont vos amis et que vous veillez à leur bien-être.

Manifestement ce n’est pas le cas des SDF.  Quand faute de place, alors qu’il gèle, des organisations refusent à certains SDF une place au chaud, c’est pour moi clairement une forme de non assistance à personne en danger de mort.

 

Je vous dirai même , contrairement à ce qui se passe dans les villes importantes en République fédérale allemande, qu’obliger par grand froid les SDF à rester dans la rue durant le journée est un acte de barbarie condamnable.

 

Si, un jour, un juge d’instruction, libre décidait de rechercher les responsables de ces morts iniques, je pense que beaucoup de personnes au sein du Pouvoir risqueraient d’être mis en cause et vous, puisque vous êtes à la tête de la pyramide de l’état, vous devriez être le premier si une immunité injustifiée en ce cas ne vous protégeait.

( je comprends très bien pourquoi vous voudriez vous débarrasser de ces hommes libres dans la magistrature que sont les juges d’instruction à partir des erreurs ou des fautes d’un tout petit nombre d’entre eux. Ce serait tellement plus facile d’étouffer les « Affaires » qui salissent parfois les partis ou les hommes politiques avec un juge à la solde d’un procureur de la République qui dépendra d’un ministre à vos bottes.

 

Votre promesse non tenue jusqu’ici, a-t-elle une chance d’avoir un meilleur sort en 2011 Je ne le pense pas. D’abord les SDF n’ont aucun poids électoral et puis je n’oublie pas que comme maire de Neuilly, ayant comme obligation de construire même chez les riches 25 % de logement sociaux, avec beaucoup d’autres maires inciviques de droite ou hélas parfois de gauche, vous avez préféré une amende ridicule à imposer une petite mixité sociale à vos concitoyens.

 

Voilà pourquoi, j’espère qu’en 2012 le président asocial que vous êtes perdra les élections au profit d’un autre candidat qui considérera, contrairement à vous qu’un SDF, une personne du voyage, roumain ou nom est un homme dont la valeur et le respect par l’Etat doit être identique à celle dont bénéficient les plus riches citoyens de France.

 

  Bruxelles le 30/12/2010

 

 

 

 

REPONSE DE MR SARKOSY CE 11 FEVRIER 2011

 

 


---------- Message transféré ----------
De : "Présidence de la République" <courrier.president@elysee.fr>
Date : 11 2 2011, 9:43 AM
Objet : RE:Présidence de la République
À : <yvanbalchoy13@gmail.com>

cid:image001.gif@01C877E5.6DB7B030

 

SCP/CdO/D113795

 

 


 

 

 

 

Cher Monsieur,

 

 

Le Président de la République française a bien reçu votre message et m’a confié le soin de vous répondre.

 

Vous le savez, le combat contre l’exclusion, la lutte contre la précarité et la protection des personnes vulnérables sont plus que jamais des exigences qui figurent au cœur de l’action de Monsieur Nicolas SARKOZY.

 

Sous son impulsion, le Gouvernement a refondé le dispositif d’hébergement et d’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées, en partenariat avec les associations qui interviennent dans la lutte contre l’exclusion et les acteurs du logement social.

 

C’est ainsi qu’en 2010, 13 000 personnes sont sorties de l’hébergement pour aller vers le logement. Le programme Solibail/intermédiation locative a rendu possible le relogement de 4 200 personnes, le plan d’humanisation des centres d’accueil a permis de rénover 7 619 places et d’en reconstituer 2 068. Enfin, 9 350 places de pensions de famille ont été financées.

 

Des mesures spécifiques pour la période hivernale ont été fixées qui concernent la mobilisation des capacités d’accès, d’hébergement et d’insertion en faveur des personnes sans abri ou mal logées. Ainsi, 14 411 places sont mobilisables, ce qui conduit à renforcer considérablement les capacités d’accueil.

 

Par ailleurs, le plan grand froid, qui comprend trois niveaux de vigilance en fonction des températures, prévoit des mesures d’information, de prise en charge médico-sociale, d’organisation et de permanence des soins, à l’égard des personnes fragilisées ou exposées au froid.

 

Je vous précise enfin que depuis la loi du 5 mars 2007, instituant le droit au logement opposable, dite loi DALO, les personnes ne pouvant obtenir un logement décent par leurs propres moyens, ou une place dans une structure d’hébergement, peuvent saisir une commission de médiation puis, en cas de décision favorable non suivie d’une attribution, le tribunal administratif.

 

Bien cordialement.

 

 

Le Chef de Cabinet

Guillaume LAMBERT

 

 

 

Monsieur YVAN BALCHOY

1000 BRUXELLES

BELGIQUE

yvanbalchoy13@gmail.com

 

 

 


image001.gif

 

 

 

A part ca, les sans papier doivent quitter tot le matin leur refuge et par an 200 personnes  environ meurent dans la rue souvent de froid tandis qu'il y en a dix fois moins en Allemagne ou l'hébergement est en hiver 24h/24 et moins reglementariste


La réponse du Président est une vraie avalanche de chiffres qui arrache tout sur son passage y compris certains  malheureux SDF qui meurent dans la rue malgré sa sollicitude extrême  et  celle de son parti. (bien plus grande bien sûr que pour ceux qui fréquentent le Fouquet's)

J'aimerais pouvoir écrire : Le Président a tenu parole, il n'y a plus de sdf obligé à rester dehors en hiver de jour comme de nuit, Les Palestiniens sont protégés par la France à Gaza des "crimes de guerre", les multimillionnaires paient enfin un impôt conséquent qui aide l'Etat à redistribuer les richesses incroyables crées par le capitalisme etc... etc... Mais hélas, la politique de la France et  de l'U.M.P. est tout sauf un conte de fée !


 

Quant au dernier paragraphe sur le "droit au logement opposable", c'est le genre de loi, comme le droit pour chaque commune a avoir un pourcentage donné de logements sociaux qui est une parfaite hypocrisie  car elle ne peut s'appliquer réellement  à la  grande majorité de ceux pour qui elle est censée être faite.

 

J'ai éprouvé hier en écoutant ce même Président  sur TF1 qui l'a bien servi dans le choix du journaliste qui l'interrogeait et même des gens choisis pour l'interpeller une impression semblable à cette réponse épistolaire.  Ca me rappelle une chanson célèbre, "Paroles, Paroles..."

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article