Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Ce matin, dans l'émission source de vie, un invité de l'émission, parlant de la place libre réservée à table  dans la Pâques Juive à l'absent a cru bon par deux fois de regretter l'absence du soldat israélien prisonnier du Hamas et à mon avis sans doute mieux traité que les milliers de Palestiniens dont des quasi-enfants qui pourrissent dans les prisons de l'Etat d'Israël souvent parce qu'ils sont suspects seulement de terrorisme ou  d'une juste résistance contre l'Etat qui les occupe illégalement et en fait des sous-hommes si on les compare aux Colons vivants sur leurs terres.

Cet invité, dont je comprends le deuil qu'il ressent à l'évocation de son grand Père brûlé comme une planche dans un camp de concentration, ne voit pas combien ses propos deviennent scandaleux quand, sachant le racisme qui existe aujourd'hui en Terre Sainte, il ose écrire

"Soyez libres et donnez la liberté à ceux qui vivent autour de vous".

Monsieur, si vous voulez respecter votre Grand Père martyrisé par la barbarie suprême des nazis, cessez de  tenir pareils propos et surtout rendez aux Palestiniens ce que est leurs biens.

 

Cette émission, plus politique aujourd'hui que religieuse,retombe dans le politiquement incorrect, ce qui montre biencombien le Sionisme pervertit jusqu'à la pureté de l'enseignement de la Thorah.

 

Bien sûr l'évocation concrète des rites de Pesah dans une famille juive est très émouvante.

Pourquoi l'avoir quelque  peu salie par des commentaires politiques concernant un soldat faisant partie d'une armée qui a perpétré, il y a peu un vrai massacre aux frontières d'Israël. La vérité n'est vraie que quand elle est complète et sans oeillères. Vous le savez, je serai toujours le premier à clamer la honte fondamentale que fut pour l'Europe le meurtre collectif de la  Shoah, crime suprême contre l'humanité à travers le martyr nos frères les juifs.

 

Le soldat  Gilad Shalit sera libéré quand les criminels israéliens libéreront les innombrables prisonniers politiques Palestiniens.

 

Honte à vous, monsieur Josy Eisenberg qui ose comparer l'Egype des pharaons à un immense et très long Auschwitz.

Ce propos est indigne d'un historien sérieux et banalise la Shoah.

Que pense-t-il de l'attitude de ses ancètres contre les Amalécites ?

La Thora'h-Bible mérite d'être mieux défendue !

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article