Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Le « Soir » du 23 juin 2010 publie un article révélateur de l’écrivain flamand Ludo De Witte auteur, entre autre, de « L'assassinat de Lumumba » (Karthala, Paris 2000).

 

Sous le titre « Lumumba et le péché original du roi Baudouin »  Ludo De Witte nous révèle que dans une lettre adressée au roi Baudouin le  19  octobre 1960, Weber annonce que Mobutu et Tchombe veulent  éliminer complètement Lumumba « si possible physiquement ». Le lendemain le roi envoie à Tchombe, dictateur sécessioniste du Katanga à la solde des Belges une lettre pleine d’éloges, il veut arrêter "l’expansion du communisme en Afrique" et refuse que l’amitié entre le peuple Belge et le Congo ( ? Note d’Y.B.) puisse être dissoute par la politique d’un seul homme.

 

Il termine ainsi cette lettre  par ces mots « J’apprécie les efforts que vous poursuivez inlassablement en vue d’une politique d’entente entre les leaders de l’ancien Congo telle que vous l’avez définie à plusieurs reprises. »  Il est évident que Tchombe a bien compris jusqu’où allait l’approbation du souverain.

 

Rappelons que Lumumba, grand vainqueur des élections de 1960 a été privé de sa majorité absolue par la Belgique qui a imposé  dans l'assemblée des chefs coutumiers non élus mais à sa botte. 

 

Lumumba a été assassiné en présence (faut-il dire avec l’approbation ou sous les ordre du commissaire de police  Verscheure, tandis qu’un autre policier belge avoue avoir dissout le corps martyrisé du grand Patrice Lumumba.)  Pour moi ces deux militaires belges sont d’odieux et criminels assassins , mais Weber ne vaut pas mieux pas plus que le Ministre des Affaires Africaines  d’Aspremont Lynden , souhaitant une "solution définitive" qui a versé de l’argent (500 millions de FB)  qui, peut-être a permis de payer en partie les assassins.

 

Quant au roi Baudoin, il savait qu’on voulait tuer Lumumba ; au lieu d’empêcher ce crime, il se dit l’ami de son ennemi mortel Tchombe et je le considère au moins comme un complice passif de l’assassinat de Patrice Lumumba.

 

Notre roi actuel d’ailleurs dans une déclaration de cette époque a osé dire que "la crise du Congo incombe à un seul homme, Patrice Lumumba.."

 

Personnellement, à moins qu’il ne s’excuse de cette contre-vérité, je trouve que sa présence à Kinshasa pour fêter le cinquantième anniversaire de l’indépendance n’est pas digne.

 

En revanche j'approuve la plainte judiciaire des fils de Lumumba contre ceux qui en Belgique étaient peut-être (la justice impartiale, j'espère en décidera ?) les assassins de leur père.

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article