Catégories

Publié par BALCHOY

Le corps un peu lourd, arcquebouté au sol par ses pieds qui n'ont pas peur de la boue et de la glaise le prophète  vrai fils de la terre est happé par le ciel qui se reflète sur son visage. Il les relie tous deux vers Dieu.Le prophète, nous dit Charles Hermand, est celui qui marche avec Dieu dans la nuit de l'inexprimable.

 

 

Chez moi, cette CROIX tellement végétale, tellement verticale rappelle la Transcendance dont Jésus-Christ est le porte-parole et le vecteur vers cette réconciliation finale de l'humanité que certains de mes amis baptisent "Grand Soir".

 

 

 Ce tableau qui se rapproche des oeuvres actuelles du peintre représente (rend présente) cette mousse verdâtre légèrement putride comme la vie mutante qui en automne recouvre  et habille certains troncs d'arbre.

 

**********************************************************************************

Charles Hermand peintre chrétien nous révèle  par sa palette de couleurs l'extraordinaire de la  nature pourtant très ordinaire qui nous entoure  en particulier dans son petit coin de terre de la région Namuroise entre Loyers où il vit et Dave,ses racines au bord de la Meuse.

 Son oeuvre chemine à travers haies et prairies et nous révèle  sans s'attacher au formel des paysages la densité  et la grandeur de cette matière  qu'il peint souvent aujourd'hui dans les tons blancs-gris à travers lesquels il nous communique sa Mémoire du Désert.

 LE PROPHETE, primée lors d'une exposition à la Maison de la Culture de Namur, la Croix et la Mousse automnale sont des présents précieux offerts par cet ami;  l'esprit de ma maison ne serait ce qu'il est sans ces trois oeuvres qui l'éclairent de l'intérieur. 

 

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Commenter cet article