Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY


Xarlo@aol.com


À Xarlo



et alors, quoi? vous avez quelque chose à redire? Certains dirigeants politiques espagnols ACTUELS prétendent que Franco fut un humaniste dans une période heureuse en Espagne... Toujours quelque chose à redire?
 

Le Parlement européen refuse une expo sur les victimes du franquisme
vendredi 10 mai 2013 à 12h13
Refusée au Parlement européen, l'exposition « Exhumation des fosses, récupération des dignités en Espagne » a été inaugurée aux Halles Saint-Géry, à Bruxelles, où elle se tiendra jusqu’au 23 juin.



L'exposition présente le travail de recherche et d'identification des disparus sous la dictature de Franco mené, depuis l'année 2000, par l'Association pour la récupération de la mémoire historique et Aranzadi. Débats et projections de films seront également au programme.
Les responsables du Parlement européen, dont le président Martin Schulz (socialiste), ont justifié ce refus en avançant que certaines images pouvaient « choquer » le public (on y voit des photos de squelettes), et que l'exposition était de nature à susciter une controverse politique.

Le règlement interne du Parlement prévoit en effet que les expositions permises, par décision des questeurs, doivent être culturelles ou présenter des régions. « Les expositions politiques relèvent du travail en commission parlementaire, en plénière et en groupe politique, explique une porte-parole. Il est loisible aux députés d'organiser des évènements politiques dans les salles à leur disposition mais pas dans les espaces d'exposition publics du Parlement».

L’explication ne convainc toutefois pas les trois eurodéputés espagnols qui parrainent l’expo. Ils y voient un règlement à géométrie variable, suivant les intérêts politiques du moment. « Leur veto alimente la politique du silence, de l'oubli et de l’impunité », déplore Raul Romeva I Rueda (Verts), qui estime que le président Schulz « a manqué à son devoir d'aborder l'histoire de ces victimes. Le franquisme n’a pas été seulement un problème espagnol, c’est aussi un drame européen et qui donc concerne aussi notre parlement ».

Francois Janne d'Othee (avec Belga)

https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/13e9e9e15891e566

Le parti PPE qui se prétend d’inspiration chrétienne protège trop souvent  de vrais fascistes et représente surtout le libéralisme anti-évangélique.  Nul doute avec le gouvernement rétrograde de l’Espagne actuelle qu’une telle exposition gêne cette droite qui a toujours ses racines profondes dans l’horreur franquiste
J’irai voir cette exposition aux Halles Saint-Gery

Yvan Balchoy

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article