Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

Le grand Soir

 

 

 

 

 

 

 

Votre sourire,

plus joyeux que mille rires,

rime si fort avec ma joie de vivre

 

Vos silences,

si denses

que l’éternité de l’instant

me fait perdre le fil du temps

 

Quand l’amitié

est complice du pain partagé,

le repas, de trait d’union

devient communion

 

 

 

Au cœur du ciné

un gosse en émoi

découvre pour la première fois

un peu gêné

la beauté d’un corps

qui tel un nouveau passeport

lui promet mille demains ;

tout ému, je le rejoins

 

Le cœur rempli de vos mystères

auxquels j’adhère

sans rien vouloir,

prêt à tout recevoir,

simplement j’espère.

 

Sous le ciel pluvieux

une douce brise nous caresse tous deux

dans le flux des rues noires

créatrices d’un « Grand Soir »

 

 

Yvan Balchoï

le vendredi 28/11/1997 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article