Catégories

Publié par BALCHOY

Quelques exemples qui justifient la grève d'hier qui, en dépit des accrocs inévitables, mises en évidence par la Télé de la droite RTL, que je regrette aussi :

 

Une fois de plus Alexandre De Croo, dont les actions passées ont été aussi nuisibles que celles de la sinistre N.VA montre à quel point la protection des plus riches personnes mais aussi injustices lui est chère.

Il voudrait, malgré les très timides ouvertures du programme de gouvernement ferme la porte à toute hausse de la fiscalité sur le capital, qui scandaleusement échappe en grande partie à l’austérité qu’on impose aux plus faibles.

Quand il parle de défense des « classes moyennes », on voit bien qu’il abuse de ce nom car à mes yeux, les vraies classes moyennes se situent plutôt autour des revenus moyens tandis que celles qu'il défend injustement, méritent plutôt l’appellation de riches, mêmes s’ils ne sont pas tous millionnaires.

Pour ma part, je pense réellement que vous n’êtes pas plus démocrate que la N.VA et que vous avez fait et que vous faites encore autant de mal à notre pays que monsieur De Bever.

Avec des idées aussi réactionnaires que les vôtres, il ne faudrait pas s’étonner que demain des grèves plus dures surgissent en notre pays.

 

Quand le peuple des démunis est à ce point agressé par les partis de l’argent pas toujours honnêtement gagné, il a raison de réclamer une justice qui respecte davantage les  plus pauvres au lieu de mettre les riches à l’abri de l’austérité.

La Belgique n’a pas besoin de politiciens médiocres comme Alexandre De Croo.

Quant à certains ministre N.VA comme Theo Franken, dont je n’oublie pas les déclarations racistes passées qui rendent indécente la fonction ministérielle qu’un premier Ministre, polichinelle d’un autre vraiment responsable du gouvernement, je réclame sa démission comme d’ailleurs celle du Ministre de l’Intérieur.

Qu'il sache que j'ai  bien plus de respect pour les émigrés et sans papier que pour son parti dont le passé est loin d'être tourjours honorable et que je changerais de trottoir en le voyant arriver devant moi. 

 

Comment peut-on être ministre d’un pays rejeté par la charte même du parti dont on fait partie.

 

Je fais les plus grandes réserves sur la loyauté constitutionnelle d’un gouvernement soutenu par un tiers de la deuxième communauté du pays surtout quand il donne les postes gouvernementaux les plus importants à des ennemis de la Belgique.

 

Voilà pourquoi, le jour, que je n’espère pas trop éloigné, où ce gouvernement en partie déloyal à la Belgique tombera, je dirai OUF, pas tellement pour moi mais pour les plus défavorisée de notre pays, sacrifiés à la gloutonnerie de beaucoup de  financiers et de certains patrons, bien trop grassement payés si on compare leurs prébendes au petits revenus des ouvriers et des pensionnés sans qui ils ne seraient rien.

 

Oui, je suis communiste et je suis sûr qu’une nouvelle Union soviétique surgira un jour pour remettre l’homme et non pas l’argent au cœur de la société.

 

YVAN BALCHOY

 yvanbalchoy13@gmail.com

 

 

P.S. CE 12 JANVIER 2016

 

La récente rencontre entre le Nationaliste, dont le passé et les déclarations ou actes anciens, me font penser hélas que la Belgique est gouvernée aujourd'hui, grâce à la félonie d'un seul parti francophone le MR, par un parti aussi menaçant pour nos liberté que le Front National en France.

La rencontre dans la sympathie entre le sulfureux Sarkozy et le bourgmestre d'Antwerpen me fait plus que jamais espérer le jour où ce gouvernement malsain chutera pour le plus grand bien du pays.

 Sarkosy et De Wever, deux coquins aimés par les patrons qui ne respectent ni l'un ni l'autre les travailleurs - Conférence de la VOKA (Patrons flamands

Sarkosy et De Wever, deux coquins aimés par les patrons qui ne respectent ni l'un ni l'autre les travailleurs - Conférence de la VOKA (Patrons flamands

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article