Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

L'Eglise catholique a toujours pris au sérieux l'Incarnation du Christ et ses répercussions écclésiologiques. A ses yeux, la religion a beau éprouver une indulgence excessive pour le "dieu-bouche-trou", elle n'en demeure pas moins un guide et une route vers le Christ. Celui-c- d'ailleurs ne doit pas seulement nous apparaître comme le douloureux Crucifié mais comme le Vivant par excellence, grâce à sa résurrection. Oui, Dieu se fond dans le monde comme Fils, mais en se référant au Père et à l'esprit avec qui il partage la vie d'amour. Le Verbe de Dieu a voulu nous montrer la proximité de Dieu sans cependant faire totalement disparaître Dieu dans l'humain. Sans quoi sa doctrine rejoindrait la fermeture désespérante sur cette terre.

Toutes ces raisons expliquent l'attachement de l'Eglise catholique à l'expression incarnée de la Révélation, l'Ecriture, la Tradition, vécue au sein d'une Eglise non seulement mystique mais institutionnelle.

*************************************************************************************

Il est temps de conclure à la lumière de tous ces éléments.

Le Christianisme est-il une foi ou une religion ?  A partir du moment, comme cela se fait de plus en plus où on adopte la terminologie Barthienne, il n'est pas possible de transiger sur la priorité absolue de la Foi. En toute hypothèse, le terme "religion" reste ambigu.
Je crois personnellement qu'il vaut mieux aujourd'hui ne pas nous accrocher, d'une façon passionnée à la défendre.

Le monde de demain sera-t-il "a-religieux" au sens de Bonhoeffer ? C'est possible mais peu probable. Mieux vaut peut-être renoncer à appeler "religion" l'incarnation institutionnelle et la formation dogmatique de la Foi, pour éviter toute confusion avec le recours au "dieu-opium".

L'homme est peut-être trop un "animal religieux" pour se passer totalement et universellement de religion.

Il importe cependant que le mouvement ascendant de l'homme vers Dieu, innévitablement lié  à l'institution religieuse, se convertisse sans cesse à la Foi, qui exprime ce Salut qui vient du Très Haut.
       
(à suivre)



Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poeteaction.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article