Catégories

Publié par BALCHOY

LE BERGER DE YELIKA (REEDITION)

Yelika, une amie d'origine slave,  m'a envoyé ce petit poème il y a longtemps à l'occasion d'un numéro de revue dont je m'occupais et qui avait pour titre : "L'HOMME DE NAZARETH".
Je vous le livre sans rien y changer  avec sa petite introduction et sa conclusion.




Je vous envoie le petit texte sur Jésus-Christ que vous m'avez demandé. Je ne sais si c'est "imprimable".

Pour moi, Jésus est un homme, un ami extraordinaire de bonté, de compréhension ... Alors voilà, c'est sûrement très maladroit ce que je vous envoie, mais qui n'est pas maladroit quand il s'agit du Christ.




"Je lui avais demandé d'aider à rentrer mes moutons dans le parc pour la nuit...
Combien cet homme me semblait doux et triste.
Il avait souffert cet homme.
On l'avait battu cet homme...
Ses yeux regardaient sans voir.
Non, ses yeux voyaient plus loin que mon horizon.
Ils souriaient ses yeux.
Et, tout à coup,  j'eus envie de parler, de parler.
Tout ce qu'il y avait au-dedans de moi, mes misères, mes joies, mes révoltes, tout, je lui donnai tout.
Il ne disait rien cet homme, ses yeux seuls parlaient.
Merveilleux de se comprendre ainsi...


Il ne me restait plus rien, plus rien de mes bassesses, plus rien de mes blessures, plus rien des peurs qui m'assaillaient, les affreuses peurs de vivre, les peurs de rire, d'oser, d'être heureuse.
Plus rien des joies de mon enfance passée.
Il m'avait tout pris cet homme.
Et j'étais heureuse, allégée d'un poids trop lourd.
Quand je lui racontais mes peines de coeur, il n'en fut pas surpris. Il hocha la tête simplement, à croire qu'il en avait aussi.

Comme il savait aimer cette homme...

Une étoile filante traversa le ciel. J'allai lui dire qu'il fallait faire un voeu.
Il me fit signe qu'il l'avait déjà fait.

Il savait cela aussi cet homme...

De mes moutons il connaissait les noms,
il savait le son de leurs clochettes
A croire qu'il était berger, cet homme ..."





Voilà j'aurais voulu écrire quelque chose de beau, de frais, de neuf avec des idées toutes fraîches mais maintenant je ne peux pas... Maintenant, je suis toujours dans l'incertitude.

Je n'ai pas trouvé encore.
A bientôt, Yelika
 

 

 

Merci Yelika

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Commenter cet article

Angelilie 28/03/2017 13:57

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir

YVAN BALCHOY 12/05/2017 15:29

Merci en mon nom mais surtout en celui de Yelika avec qui j'ai perdu tout contact, Yvan Balchoy