Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

3 LA LEGENDE DU GRAND INQUISITEUR

 

Ainsi la moralité postule l’existence de normes universelles et de la liberté ! 

Il ne suffit cependant pas de juxtaposer une loi et une libre volonté pour qu’un acte devienne moral.


Toutes deux doivent se fondre en une seule et indivisible réalité, autrement dit,  la norme doit être assumée librement par un sujet personnel.


S’en tenir aux seules prescriptions « objectives », à la lecture de la loi revient très souvent à trahir le véritable esprit moral.

 

Il arrive qu’on aboutisse ainsi à des conséquences diamétralement opposées à celles recherchées.


Les fanatiques de « l’humanitarisme » en sont une preuve évidente. Ils se montrent incapables d’appliquer leur désir d’amour universel à leur prochain concret.


Un tel échec n’a rien d’étonnant puisque leur prétendu amour s’adresse à ce qui n’existe que comme « idée ».


Le contenu conceptualisé et donc terrestre de  l’impératif moral ne peut répondre aux besoins fonciers de la personne humaine.

 

La morale ne peut se réaliser qu’informée par le spirituel « vécu » et non seulement « pensé ».


C’est « parce que les idées du Christ sont déformées par l’esprit humain, note Dostoïevski,  qu’elles semblent impossibles à réaliser. (1)


(1)    « Inédits de Dostoïevski » page

 

Pourtant le Christ ne nous a pas seulement révélé le but à atteindre mais le moyen et la route pour y parvenir :


     « Le Christ attache du prix seulement au disciple qui vient à Lui librement et non à celui qu’on achète ou contraint par la peur. » (2)


(2)    »Journal d’un écrivain », tome III (édition russe) 1877, page 436

 

La manière de réaliser l’idéal moral est si capitale que sans la respecter, il est impossible d’atteindre ses fins.


Le grand romancier s’explique longuement là-dessus dans « La Légende du Grand Inquisiteur », dans le « Journal d’un écrivain » et également dans sa correspondance.


Il y revient même si souvent qu’on y voit à juste titre un de ses thèmes de prédilection, non seulement par goût personnel mais par l’importance qu’il revêt dans sa vision du monde.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article