Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

1)      Révélation de l’Amour comme LOI

 

 

L’Amour a été communiqué par Dieu à l’humanité dans la révélation d’une manière imparfaite d’abord et progressive durant l’Ancienne Alliance comme une norme, un but à atteindre d’une façon parfaite ensuite et « réalisée » dans le Christ.


Ainsi que le note Dostoïevski dans le « Carnet de Macha », le Christ y est arrivé comme idéal.

Grâce à lui, nous en connaissons la possibilité, mais nous ne sommes pas pour autant des « dieux ».

 

Connaître quelle est la fin à réaliser ne suffit pas pour le réaliser concrètement.


L’Ancien Testament, en tant que tel,  n’a donc connu l’Amour que comme une loi dont il n’a pu d’ailleurs saisir la portée universelle.


L’Amour considéré comme un devoir reste abstrait ou trop égocentrique, il se limite à  l’héroïsme démonstratif dont le grand écrivain a bien montré les limites (1)

 

------------------------------------------------

(1) "Les Frères Karamazov", page 56 et 344

----------------------------------------------------------


 

L’Evangile  a formulé d’une façon plénière le grand commandement et en a donné l’application parfaite dans la personne de Jésus.


Il n’empêche qu’une loi est incapable de donner d’elle-même la force qui est nécessaire pour la réaliser.

 

 

 

 

 

 yvanbalchoy13@gmail.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article