Catégories

Publié par BALCHOY

 

Yvan affirme tout d’abord que la confusion des éléments essentiels de l’Eglise et de l’Etat, pris séparément, est du à l’imperfection inévitable du compromis provisoire de notre époque « pécheresse » (1)

 

(1)    « Si l’Eglise n’est pas une plaisanterie, comment peut-elle admettre à côté d’elle ce qu’admet l’Etat, comme institution païenne, car il reste dans l’Etat bien des choses païennes venant de la Rome antique et qui n’appartiennent pas à la société chrétienne. » (Carnets des Frères Karamazov, page 832.

 

« Cette confusion durera sans doute toujours bien qu’elle soit impossible et qu’on ne puisse jamais l’amener à un état non seulement moral, mais tant soit peu conciliable, car elle repose sur le mensonge. » (2)

 

(2)    « Les Frères Karamazov », page 63.

 

Dans le temps présent, plusieurs solutions s’opposent : beaucoup prétendent que l’Eglise doit passer d’un type inférieur à un type supérieur, c'est-à-dire se régénérer en s’absorbant dans l’Etat, après avoir cédé à la science, à l’esprit du temps et de la civilisation. D’autres, parfois même ecclésiastiques, assignent à l’Eglise une place précise dans l’Etat, auquel ils reconnaissent  un droit de contrôle sur les activités religieuses. Enfin, il existe des partisans de la séparation totale des deux sociétés, chacune poursuivant pour son compte sa fin propre. (3)

 

(3)    « Les Frères Karamazov, page 62-71

 

Pour sortir de ces contradictions stériles à ses yeux, Dostoïevski croit qu’il faut inverser les données en cause. Loin d’occuper un coin dans l’Etat ou de subsister à côté de lui, l’Eglise doit l’absorber :

 

     « Au contraire, d’après la conception et l’espérance russe, ce n’est pas l’Eglise qui doit se régénérer en Etat, passer d’un type inférieur à un type supérieur, c’est au contraire l’Etat qui doit finalement se montrer digne d’être u iniquement une Eglise et rien de plus. » (4)

 

(4)    « Les Frères Karamazov », page 66

 

 

 


Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

Commenter cet article