Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Ainsi en ce XIX ème siècle, l’idée de l’union universelle s’est-elle diversifiée en trois formes précises. En Europe, il y a d’abord l’idée catholique, fortement ébranlée sous les coups que lui assènent le socialisme et l’athéisme. Vient ensuite l’idée réformée qui n’a su que protester sans retrouver le vrai visage du Christianisme. Enfin dans l’est européen, c’est l’idée orthodoxe qui domine. Restée fidèle à l’image du Christ, elle est la seule qui offre de sérieuses garanties pour l’avenir. (1)

 

(1)   « Journal d’un écrivain », janvier 1877, page 125.

 

Aussi Dostoïevski voit-il en sa patrie le dernier refuge important qui assure le rayonnement de l’image du Sauveur dans l’Humanité, cette force unique qui seule pourra mener les hommes à l’union universelle et fraternelle dans la liberté et l’amour.

 

Au terme de cette vaste synthèse, il nous est loisible de cerner le nœud central de la théologie de l’histoire dostoïevskienne. Vue à partir de Dieu, l’histoire n’est autre chose que le retour du Cosmos au Verbe sous l’impulsion de ce même Verbe incarné ;

 

Envisagée à partir de l’homme elle apparaît beaucoup plus confuse et tourmentée ; elle est le lieu de rencontre de deux conceptions ou plutôt de deux anthropologies, celle de l’Homme-Dieu et celle du dieu-homme.

 

Avant Jésus, la seconde était maîtresse de l’univers ; depuis Lui, l’histoire illustre la lente progression de la seconde qui vise à éliminer la première, non sans peine car celle-ci avait réussi à annexer en quelque sorte d’idée théandrique à son profit. En se livrant à ses études historiques, Dostoïevski était conscient de sa responsabilité envers son peuple. Il n’hésite pas à comparer son travail à celui d’un forçat :

 

     « Je ne puis écrire à la diable, je dois encore écrire avec art ? J’y suis obligé envers Dieu… envers le succès de ce qui a été écrit, et littéralement envers toute la Russie qui lit et attend la fin de mon travail. » (2)

 

(2)   Correspondance de Dostoïevski

 

 

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article