Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

Je risque de surprendre quelques uns de mes lecteurs mais dans ce qu'il faut bien appeler l’affaire Cassez, sans être absolument certain de l’innocence de cette jeune femme, je pense pour diverses raisons qu’il faut contester la politique judiciaire  (car il s’agit bien de police judiciaire) du Mexique.

 

Tout d’abord, la peine affligée à Florence Cassez me semble sans mesure par rapport aux charges qui reposent sur elle. Certes, si elle est coupable de complicité d’enlèvement, elle doit être  sévèrement punie. Mais dans son cas, en particulier à cause de procédés presque mafieux de la police qui a organisé une  pseudo-arrestation bis  médiatique de la jeune française sous les ordres du ministre actuel de la Sécurité qui semble-t-il est loin d’être un enfant de chœur, on peut avoir des doutes sur les accusations policières. En tout cas  la violence de la police  mexicaine, certes confrontée à une criminalité explosive pose pas mal de problèmes.

 

A propos du Président Calderon, je rappelle que son élection semble avoir été tout sauf limpide même si finalement un tribunal administratif lui a donné raison. Le peuple Mexicain a-t-il le président qu’il voulait ? Je n’ai qu’une médiocre confiance à cet « Etat de droit » que proclame l’ambassadeur de Calderon.

 

Le doute doit bénéficier à l’accusée et de toute façon une peine de 60 ans me parait tout à fait injuste elle aussi en ce cas. Voilà pourquoi, je donne raison à Sarkosy, même s'il a été maladroit en vexant un pays très nationaliste. On me dira qu’il cherche la popularité en défendant la jeune française. Je n’en suis pas si sûr, si on tient comptes des intérêts financiers en jeu qui comptent, nous le savons beaucoup pour lui.

 J’espère qu’un compromis juste pour les deux pays et surtout pour cette jeune française pourra être trouvé.

 

P.S. 

  http://alainindependant.canalblog.com/archives/2007/10/12

 

Je maintiens mes réserves contre la durée de la peine de Florence Cassez et sur les modalités troubles de son arrestation. Mais l'article paru sur le blog d'Alain , en montrant clairement que les parents de Florence ont menti, n'etaye pas précisément l'innocence de Florence. C'est vrai qu'en ce cas, Sarkosy, si attaché aux droits des victimes l'est moins quand il est question d'une française durement traitée par la justice d'un pays étranger.

 

  cf. à l'adresse indiquée, plus haut  l'article sur Françoise Cassez

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article