Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Elle semble inéluctable et ne peut être en principe qu'une bonne nouvelle pour l'ensemble du peuple Libyen.

 

Je ne crois pas plus qu'hier que ce résultat  est comme en Egypte et   une victoire de l'ensemble du  peuple contre un tyran indiscutable.

 

Sans les interventions de l'O.T.A.N., beaucoup plus meurtrières et partisanes qu'autorisées par les Nations Unies, jamais les insurgés de Benghazi n'auraient réussi.

 

 

Leur victoire s'ajoutera-telle à celle de la Tunisie et de l'Egypte où se situera-telle dans la continuité de la main-mise des puissances occidentales en Irak, en Afghanistan ?  Seul l'avenir le dira. !

 

Si nous voyons demain des troupes françaises, britanniques et peut-être américaines établir des bases militaires dans ce pays, contrairement au désir affiché actuellement des "rebelles",  la réponse sera hélas  "OUI" et nous aurons une nouvelle colonie  impérialiste au Moyen Orient ?

 

 

Les propos d'un Bernard Henri Levy qui se vante d'avoir convaincu Sarkosy d'avoir convaincu le Conseil de Sécurité en promettant pour l'opération de l'ONU des garanties humanitaires qui n'ont été que très peu  observées, montrent bien l'ambiguïté de ce personnage, philosophe à mes yeux  de pacotille, qui combat toutes les injustices sauf celles qui touchent à son attachement indéfectible pour l'état sioniste malgré la gravité des crimes d'Israël.

 

 


  Si ,ce que j'espère,  un vrai dialogue indépendant s'instaure entre toutes les composantes de ce pays où les tributs jouent  encore un rôle primordial, si la Libye devient  libre de gérer ses richesses naturelles selon ses propres intérêts, (  La Bourse en favorisant des actions comme "Total" semble persuadée du contraire et les réserves pétrolifères du pays en grande partie propriétés d'Etat vont-elles le rester ou vite passer sous le contrôle du privé !) si ses dirigeants sont élus à travers de vraies élections libres, alors un nouvel état démocratique arabe succédera vraiment à 42 ans d'une dictature qui, en dépit de mesures sociales parfois positives - le niveau de vie des Libyens était supérieur à celui des peuples avoisinants et une certaine  protection sociale  existait sous le régime de Kadhafi - privait le peuple Libyen de  nombreuses libertés essentielles.

 

 

  N'oublions pas non plus la lutte du peuple Syrien contre un autre pouvoir dictatorial qui semble désormais récusé par la majorité de son peuple.

 

Une intervention militaire risquerait, comme en Libye,  de faire couler plus de sang  innocent encore.

 

Il faut cependant assécher tout ce qui fortifie les forces brutales qui, jour après jour, assassinent le peuple  Syrien.

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-ultim-blog.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article