Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

On considère comme "démocratiques" l’ensemble des états dont les gouvernants ont été choisis par la majorité de leur peuple. Je suis bien d’accord que c’est une condition nécessaire pour mériter ce beau nom mais ce n’est pas suffisant.

 

Dans les années 30, un certain Hitler fut élu à la régulière par l’Allemagne et on sait ce qui arriva à ce grand pays. 

 

Pourtant si l’on avait mieux analysé le contenu de ses écrits « Mein Kampf » en particulier, on aurait pu deviner tous les malheurs qui allaient frapper l’Europe très vite et surtout dans la décennie suivante.

 

Un vrai démocrate et il y en a eu heureusement dans ces années trente aurait du se révolter contre ce résultat des urnes qui mettait en place un gouvernement dont le programme bafouait déjà des droits de l’homme, peut-être pas encore tous encodés, mais bien connus et reconnus par les honnêtes gens du monde entier.

 

La démocratie n’est pas seulement l’expression de la majorité ; elle  doit aussi respecter les droits de l’homme sans quoi elle n’est qu’une mascarade dégueulasse.

 

Aujourd’hui, dans mon pays, un parti est sorti d’une élection générale en tête de sa communauté. Voilà pourquoi ses partisans et mêmes la plupart des partis  le proclament démocratique.  Je regrette, je ne puis me contenter de ses presque 30 % pour lui décocher ce diplôme d’honneur.

 

Quand je lis le programme de ce parti, quand je regarde son leader ( j’aurais envie d’employer un autre nom mais je ne le ferai pas par égard pour le grand peuple flamand), j’ai envie de crier « Casse-cou !

 

Un parti qui affirme un Nationalisme  égoïste, digne du siècle dernier,  qui entend imposer à une ville de plus d’un million d’habitants de devenir la capitale de sa région  en vertu du "droit du sol" (vous vous rappelez les Sudètes...)sans tenir compte de l’avis  de ses habitants, qui entend diviser dans un nouvel apartheid les citoyens de cette même ville à coup d’allocations différentes en fonction d’une richesse plus grande de sa communauté, en « ACHETANT »  ainsi même leurs voix (comme on a au moins tenté de le faire dans les Fourons avec les Hollandais à coup de concours pseudo-culturels).,

 

Quand il refuse de reconnaître à des villes composées d’une très grande majorité de francophones le droit d’utiliser leur langue partout, de choisir librement leur bourgmestres,  je  regrette mais je ne puis considérer ce parti comme démocratique. Et dommage, si par lâcheté d’autres partis le suivent dans cet impasse.

 

Quant au leader de ce parti qui se plaint qu’on le rapproche de beaucoup de membres de l’ancien parti VNV, dont Jacques Brel a si bien chanté la turpitude dans sa chanson « Les flamingants », s’il ne participait pas si ouvertement aux funérailles d’anciens SS qui ont trahi leur pays avec les nazis, s’il ne fréquentait pas des gens comme Le Pen, je crois qu’on aurait de lui  une meilleure opinion.. Il n’a qu’à s’en prendre à lui-même.

Bien entendu je ne le comparerai en rien  de près ou de loin à cet Hitler dont je suis parti tout à l'heure.

 

Non,  la démocratie, cela  ne relève pas seulement d’une simple pourcentage dans une élection, c’est un programme, un respect des droits de l’homme, de tous les droits de l’homme, des minorités aussi.

Et ca vaut aussi bien sûr pour les Flamands de Bruxelles et s’il le désirent de Wallonie.

 

J’espère qu’avant de permettre à la N.V.A. de détruire la Belgique, les autres partis de la grande Flandre lui tourneront le dos pour préserver l’essentiel en obtenant bien entendu des francophones le respect auquel ils ont droit et vice-versa.

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article