Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Un crime a été commis en Syrie. Des civils innocents ont été gazés chimiquement. C'est un crime horrible mais bombarder au phosphore des populations civiles comme le reconnaît Israël, des armes pourvues d'uranium "enrichi !"  en Yougoslavie pour la violente OTAN, ce n'est pas mieux. A-t-on réagi vis à vis d'Israël ?

 

Des observateurs cherchent actuellement la preuve de cette criminelle intoxication et même l'origine. Qu'importe Obama, l'homme qui tue lâchement sans jugement, bien plus que le faisait Bush, semble ne pas vouloir attendre les conclusions de cette commission pour intervenir militairement contre le pouvoir régulier.


La France "socialiste ?" la Grande Bretagne capitaliste vrais laquaiss aujourd'hui des USA ont déjà pris la décision de les suivre plus par peur d'être  considérés comme des minus que par vrai souci des droits de l’homme. En Belgique De Crem le petit toutou des américains bombe déjà son torse.

 

S'il y a comme, comme presque certain,  des bombardements illégaux car non couverts par les Nations Unies, nulle doute que beaucoup de Syriens femmes, enfants et hommes civils perdront leur vie, ce qui est infiniment peu probable pour les coupables de ce carnage chimique, syriens réguliers ou rebelles ?

 

Au lieu de mettre à feu à sang la plus grande poudrière de notre humanité, en accroîssant une guerre  déjà tellement meurtrière, pourquoi ne pas pousser Damas  d'accord déjà en principe  et les rebelles s'engageant à respecter les droits de l'homme (il y en a !)  à se réunir à Genève pour trouver une solution politique, la seule qui vaille vraiment la peine pour les civils, avec bien sûr une date précise pour le départ du Président actuel certes encore soutenu par une part importante de la population mais rejeté aussi par un très grand nombre ce qui lui enlève la légitimité de faire repartir ce grand et beau pays multiculturel dans la paix.

 

Tous les responsables de l'attentat chimique contre leur population, réguliers ou rebelles ne devront bénéficier d'aucune amnistie et être poursuivis par un tribunal international.

 


Mais aucun civil ne doit payer de sa vie à leur place, ce que préparent Obama et sa clique plus soucieux de défendre les intérêts des occidentaux que de sauver vraiment le peuple Syrien.

 

Il est encore temps d'éviter une intervention militaire et meurtrière occiddentale en Syrie.

 

Ce qui s'est passé en Irak, en Afghanistan et Libye devrait nous mettre en garde contre les  boutte-en-guerres de Washington, London et Paris ainsi que de régimes corrompus du Moyen-Orient comme le Qatar dont les remèdes sont infiniment plus graves que la maladie qu'ils prétendent vouloir combattre.

 

 

  Aujourd'hui, ce matin,  44 tués en Irak, comme presque tous les jours :  sans doute une majorité de civils. Merci Bush ainsi qu'Obama qui poursuit sa politique belliciste aussi peu si pas moins respectueuse des droits de l'homme.

 

 Marx et Lénine avaient raison. L'impérialisme ne peut continuer à dominer, à exploiter le monde qu'en ne cessant d'y provoquer des guerres pour préserver sa domination.

Il faut mettre fin à l'impérialisme.

 

 

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article