Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

En réfléchissant aux évènements actuels à propos du  projet Sarkozien concernant les retraites, je me suis rappelé ce que m’avait dit, il y a quarante deux ans, un ami penseur concernant la place de la jeunesse dans la société.

 

La jeunesse, pas plus qu’aucune autre classe d’âge n’est pas infaillible quant aux décisions qu’elle préconise pour résoudre un problème de société. Nous étions en 1968 et l’ensemble de la jeunesse française s’était violemment opposée au pouvoir alors incarné par le Général de Gaulle et son premier Ministre de l’époque, Pompidou.

 

Mais ajoutait mon ami, quand l’ensemble de la jeunesse condamne un pouvoir, quel qu’il soit, ce pouvoir  est  potentiellement foutu. C’est une sorte d’infaillibilité négative de la jeunesse et je crois qu’aujourd’hui cette sage maxime est tout à fait d’actualité.

 

Les jeunes n’ont sans doute pas la clé ou la formule de la réforme de la Retraite en France la plus efficace,  je  ne crois pas non plus que le gouvernement actuel de la France l'ait. En revanche, dans leur grande majorité,  ils condamnent celle que tente d’imposer à n’importe quel prix le pouvoir têtu et obstiné de l’UMP,  parti qui n’est que « la voix de son maître jusqu’à l’absurde. » Cela semble évident. en particulier aujourd’hui avec des personne comme Bertrand, sous-président de l’UMP, Woerth, ministre gangrené par le culte de l’argent et n’ayant guère de respect de la déontologie de sa fonction ; je pourrais aussi parler d’Hortefeu qui reste Ministre de l’Intérieur alors qu’un tribunal, non encore contredit, l’a condamné pour racisme ce qui est particulièrement grave pour la fonction qu’il occupe.

 

Non, en s’attaquant à la jeunesse d’une façon si brutale, en s’opposant à elle dans le refus du dialogue qui caractérise ce gouvernement depuis son début, je suis persuadé, comme mon ami l’aurait  sans doute été, que ce gouvernement et ce président sont foutus  à court ou à moyen terme et que la solution au vrai problème des retraites viendra d’autres hommes respectueux du peuple français, ce qui n’est pas le fait du pouvoir actuel.

 


 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article