Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

Sans amis, sans parents, sans emploi, sans fortune,

Je n'ai que la prison pour y passer la nuit.

Je n'ai rien à manger que du gâteau mal cuit,

Et rien pour m

e vêtir que déjeuners de lune.

Personne je ne suis, personne ne me suit,

Que la grosse tsé

-

tsé, ma foi ! fort importune ;

Et si je veux chanter sur les bords de la Tune

Un ami vient me di

re : Il ne faut pas de bruit !

Nous regardons vos mains qui sont pure

s et nettes,

Car on sait,

trou

de l'air ! que vous êtes honnêtes,

De peur que quelque don ne me vie

nne guérir.

Mais je ne suis ici

pour y faire d'envie,

Mais bien pour y mourir, disons pour y pourrir ;

Et la mort que j'attends n'ôte rien que la vie


http://www.labandedesmots.com/wp-content/uploads/2011/12/liste-poemes.pdf

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article