Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Sarkozy reconnaît avoir rencontré le milliardaire Bettancourt ; l'ennui c'est que ça se situait en période préélectorale. De plus, selon le majordome de Madame, de l'argent avait été cherché en Suisse peu avant cette entrevue. 
Pour les hommes politiques,  il n'est pas vrai qu'un fait s'est passé, s'il est impossible de prouver le contraire. C'est la fameux "pas vu, pas pris".  Ce n'est pas là une attitude moralement acceptable.

 

En tout cas la justice  française enquête et je trouve ça beaucoup plus inquiétant qu'une vérification des comptes effectuées par des personnes pas toujours très indépendantes de la personne contrôlée.

 

 

Ce qui est scandaleux c'est l'utilisation que peut faire Sarkozy de la justice, qu'il a mis à ses bottes par de nombreux changements législatifs et le fait que la presse, ces jours-ci, à 15 jours de l'élection présidentielle, est invitée aux arrestations contrairement au secret de l'instruction.

Le candidat Président arrive ainsi à ce qu'on parle plus de lui, de son autorité à une période où tous les candidats devraient être traités par les médias de façon égale.

 

Autre signe d'une Présidence qui ne sent pas bon ces cinq dernières années à l'Elysée, ces arrestations préventives de personnes qui se sont rendues en Afghanistant et au Pakistan.

 

Il ne suffit pas d'interdire dans la mouvance d'un crime odieux ce type de voyage, qui peut avoir une motivation religieuse et non militaire, pour que ce soit légal.

 

 

Bien sûr, je condamne  sans aucune réserve les crimes atroces d'une fanatique dans la région  de Toulouse, mais on ne peut extrapoler cette folie furieuse en tous ceux qui ont plutôt de la sympathie pour les victimes de l'OTAN en Afghanistan comme hier en Irak et qui veulent aller voir sur place ce qui s'y passe.

 

Je n'ai que de l'aversion personnellement pour les formes extrémistes de toute foi religieuse, mais, tant qu'une volonté criminelle n'est pas affirmée, j'estime que la liberté religieuse est de mise.

 

Je rappelle ici un fait vécu. J'ai déjà rencontré en Belgique des personnes qui sont belgo-israéliens à Anvers.

 Il se vantaient, à l'occasion de rappels militaire en Israël d'aller casser des Palestiniens, chez ce qu'ils appelaient à tort,  leurs terres, par exemple dans "les territoires".

 

Pour moi, ces expéditions criminelles cachent comme on l'a vu à Gaza des crimes de guerre sinon contre l'humanité.

 

J'imagine que les franco-israéliens doivent sans doute, eux aussi participer, dans leur service militaire,  aux expéditions punitives israéliennes contre un peuple qui se bat à juste titre pour son indépendance. 

 

Pourquoi la tolérance de Sarko pour les Israéliens et sa dureté implacable pour, par exemple, ceux qui se rendent au Pakistan et en Afghanistan.

 

Je rappelle son appui  plus qu'ambigu face un franco-israélien, prisonnier de guerre du Hamas et son refus de reconnaître comme un otage français, un prisonnier franco-palestinien.

 

Si l'on veut traquer ceux qui tuent en Afghanistan, je crois qu'on en trouvera beaucoup plus du côté des soldats de l'OTAN dont les bévues meurtrières sont très fréquentes.

 

Nous avons le droit de rejeter cette intervention si meurtrière pour les populations civiles.

 

Personnellement j'ajoute aussi ici qu'en détournant une décision de l'ONU de façon tout à fait illégale, Sarkosy, Juppé entre beaucoup d'autres sont responsables de la mort de dizaines de milliers d'innocents en Libye.

 

Ils ont du sang innocent sur les mains et leur action ne relève en aucun cas de la décision prise par le Conseil de Sécurité.

 

Je trouverais normale une enquête internationale à ce sujet d'autant plus que c'est la France, conseillée par un pseudo-philosophe sioniste, et non l'ensemble du peuple Libyen, qui a choisi qui devaient être les dirigeants de la Libye dès avant  la chute de Khadafi. Beaucoup de ces dirigeants, tortureurs du passé, se sont révélés de barbares assassins lors de la capture de Kadhafi avec l'appui militaire du ministre Juppé.

 

Tout cela sent un très mauvais colonialisme autant anachronique que

condamnable.

 

Non le Président actuel de la France, qui considère que l'aspect physique d'une personne permet de présumer qu'il s'agit d'un musulman, qui, pendant son quinquennat, a nommé deux ministre de l'Intérieur à profils très discutables au plan du racisme (le premier a d'ailleurs été condamné au moins en première instance...)  a manqué aux réserves de sa charge.

Ce n'est pas ceux enquêtent sur une irrégularité de ses comptes de campagnes qui "puent" mais son attitude si équivoque face aux plus riches, ses amis qui souvent l'épaulent, ce qui est leur droit, à condition cependant de respecter les lois françaises.

 

Monsieur Sarkosy, votre passé ne témoigne pas en faveur de votre respect  absolu de l'indépendance de la justice.


Je ne puis admettre votre tolérance inadmissible vis à vis d'un état qui bafoue depuis un demi siècle les décisions de l'ONU, qui occupe par la force et l'assassinat des terres qui ne lui appartiennent pas et prétend devenir un état juif alors qu'il est un état multiculturel qui ne pourrait devenir tel qu'en chassant ou en tuant ceux qui ne sont pas juifs.

 

Cet état, qui dispose illégalement de la force de frappe atomique trouve avec la France que l'Iran, qui ne la réclame pas, n'en n'a pas le droit. A mes yeux, il faut une même politique nucléaire pour ces deux états, d'autant plus que l'Iran ne menace l'intégrité territoriale d'aucun état contrairement à l'état sioniste.

 

 

Vous voyez, monsieur Sarko, bientôt un "EX", j'espère, que si Bombe puante il ya en France, elle ne se situe peut-être pas où vous le pensez.

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article