Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Sur LCI, ce dimanche après-midi, la droite démultipliée se perd dans des querelles mesquines et hors de propos avec l'enjeu présidentiel.

Même si hier, des socialistes auraient  fêté l'anniversaire de DSK ??, il n'y a là rien qui puisse fortifier le point de vue de la droite  ni condamner la gauche.

 

 

DSK ne joue plus à juste titre  aucun rôle dans l'élection présidentielle et c'est très bien ainsi.

Que des individus comme Goasgen, Jupé, Copé veuillent faire la morale aux socialistes, qu'ils commencent par se regarder eux-mêmes.

 

Gosgen le racistequi proclame qu'il n'y a eu aucune victime en Libye alors des dizaines de milliers de gens  y ont perdu la vie pour avoir voulu défendre leur Président, si dictateur fut-il ou tout simplement à cause de nombreuses bavures des bombardements de l'OTA.N.

 

Jupé, qui n'aurait jamais du redevenir ministre après une condamnation infamante.

 

Copé, à qui il a fallu l'insistance de ses amis pour qu'il renonce à mêler ses intérêts d'avocat privé et les devoirs de sa charge politique.

 

Cet après-midi, dans la première partie démultipliée de la droite, on ne discutait que de DSK et d'un anniversaire privé, alors qu'il aurait du être question de l'avenir de la France.

 

Après cinq ans d'un état Injuste UMP, il est temps que la France soit dirigée par des hommes qui ne soient  plus esclaves des forces de l'argent même si Sarko fait semblant de vouloir  leur résister  après s'être courbé devant elles, tout au long  de son quinquennat.

 

Et quand, suivant la voix de son nègre, il cite Victor Hugo, Jaurès, il  dénie le message de ces grands écrivains qui ont chanté une liberté que la droite méconnaît par tous ses actes.

 

 

Sarkosy entend mettre sur le même pied l'extrême droite qui a trahi en 40-45 avec Pétain et l'extrême gauche qui fut le fer de lance de la résistance. Cette assimilation honteuse est un mensonge historique.

 

Quelques minutes plus tard au discours de division, de peurs et d'injustices de Sarko répondait François Hollande, un discours rassembleur, un homme qui contrairement à son adversaire ne se contedisait à chaque page ses actions passées.

 

Oui, la France de Sarkosy, nous savons ce qu'elle est, l'aplatissement devant les forces de l'argent, ses amis, des injustices sociales.

 

Je fais aujourd'hui confiance à Françoise Hollande pour nous ouvrir une nouvelle page plus juste,  plus cohérente dans l'histoire de France.

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article