Catégories

Publié par BALCHOY

 

 

 

La vieille femme

dont les cheveux sont bleus comme un bon sentiment

est assise

la vieille femme est assise

dont les cheveux sont bleus

bon sentiment

et le ciel est penché sur un beau jour d'automne                                           

une petite table ronde

l'autre veille femme

dont le long nez se mire dans des colliers coulants

on parle des enfants

des belles familles

ça s'étire et se tire c'est l'été

des maladies

on parle des maladies

les oiseaux fatigués

qui jouent dans la tête chauve des vieux arbres

ont les joues tristes et l'oeil inquiet l'oeil inquiet

ils ont l'oeil des mauvais présages

fera-t-il beau pour la fête de demain

c'est ce que jamais on ne sait

les nuages sournois pesant leur dur silence sur le dos du soleil

sur le soleil

il faudra prendre ses dispositions

réserver des voitures goûter les gâteaux gâcher les sauces

écraser des fraises sur le plastron des hommes

qui fument le cigare

entre eux

debout

qui fument                                                                                                         

des hommes debout

âcres cigares

ce sont encore les beaux jours il faut en profiter

surtout ne pas se casser l'ongle

voilà qu'on parle d'eux

la voix aiguisée le regard mort

d'eux qui sortent de l'église

de leur couleur de peau de leur crasse de leurs crimes

eux les Tsiganes les sans papiers les êtres humains sans maison

eux

 

SERGE NOËL

 

lauréat du Concours de poésie 2000-2001

Cercle de Philosophie et Lettre

Commission culturelle

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

l

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article