Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Rôle des Mythes et des dogmes

 

Tel qu’il est vécu dans des sociétés archaïques, le mythe :

 

-         constitue l’histoire des actes des êtres spirituels, des archétypes.

-         Cette histoire est considérée comme vraie et sacrée.

-         Le mythe est toujours en relation avec la création. Il raconte comment une chose est venue à l’existence.

-         En connaissant le mythe, on connaît l’origine des choses et on peut les maîtriser.

-         Vivre le mythe, c’est être ainsi saisi par la puissance sacrée. En vivant les mythes, on cesse de faire partie du monde de tous les jours pout entrer dans un monde transformé, on devient contemporain en un sens du mythe.

 

     -« Le mythe, dans le langage courant, désigne souvent une fiction ou une illusion, mais dans le langage des ethnologues, des sociologues ou des historiens des religions, le modèle exemplaire, l’archétype d’une société. Souvent les rites liturgiques ont pour but de faire vivre par le fidèle une notion, un exploit de cet archétype. »

    (Cf. Aspect du Mythe, par Eliade.)

 

Quant aux dogmes, ils surviennent quand on passe d’une conception poétique (« mots qui mettent au monde » comme dit Michaux) à une interprétation.

 

La forme poétique, bien que loin d’être seulement satisfaction d’un besoin esthétique, sert à exprimer ce qui est important et vital dans la vie de la communauté.

 

Le dogme – ce qui paraît bon, ce qui doit être cru et fait, la seule interprétation valable.

 

Roger Bastide donne trois lois de l’enfantement des dogmes :

 

a)      passage du positif au négatif (contre les hérésies)

b)      loi de la majoration : vérité qui prend de plus en plus d’importance (infaillibilité du pape)

c)      loi de la complication.

 

En gros, on pourrait dire que le mythe offre une interprétation ouverte, tandis que le dogme a un peu pour but de clore une discussion.

Au fur et à mesure qu’une religion évolue, vieillit, sa mythologie s’effrite, tandis que ses dogmes s’affirment et se durcissent.


 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article