Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

 

 

 

 

                                                     Ils ont chassé Monseigneur Gaillot


La nouvelle  est tombée à la radio


Gantin au nom du fils de l'Homme


et de son vieux vicaire à Rome


lui a imposé sa démission


et signifié son exclusion


pour raison d'excès de zèle


 de ce devenu fameux diocèse


ruant dans les brancards


tellement à part


dans une Eglise de salon


trop souvent repliée dans son cocon


Pauvre Afrique dénaturée,


 défigurée, décolorée


déguisée en vestige antique



Au nom de ce Message évangélique


devenue trop souvent une triste relique


prisonnière d'un passé


amoindri, aseptisé, rapetissé


Qu'ont-ils fait de cette Bonne nouvelle


aussi tonique que rebelle


dont ils ont laissé refroidir la braise


pour se donner un peu d'aise


au lieu de réchauffer la terre


et d'en chasser les guerres


Où donc est-il ce Jésus qui fut tout


sauf un écclésiastique mou ?


Ce soir à Evreux


beaucoup se sentent malheureux


 et nous sommes des milliers à avoir si froid


face à la machinerie ecclésiastique qui broie


chasse et fait taire tant de fois


 ceux qui loin des sacrés palaces


au nom de l'Evangile ont pris l'audace


de prendre délibérément parti pour les pauvres


se sentant par cela même du Christ les apôtres.


Jacques fut l'un d'eux


proche des exclus et des malheureux


non pour les plaindre


et avec eux geindre,


mais les poussant au nom de l'amour


à rompre leurs chaînes de "toujours"


pour créer avec eux cette nouvelle société


voulue par le divin supplicié


où  il n'y aurait plus d'exploités


mais des frères et soeurs arqueboutés


pour créer cette nouvelle terre


ce nouveau peuple fier


pour qui Jésus a donné son sang


qui coule encore des  blessures de ses enfants.


N'ayant pas peur de se mouiller


ni d'avec les puissants de se brouiller


 

 

Yvan Balchoï (1995)

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article