Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Cet article au lendemain du ènième "NON"  de cet homme politique qui flirte dangereusement avec le négationiste et le négativiste invétéré.  Ce monsieur, qui, issu d'une famille liée à un parti qui traita avec l'occupant , (ce qu'on ne peut lui reprocher comme tel bien sûr )ne semble pas vouloir s'en démarquer energiquement. Il suffit de rappeler sa polémique odieuse avec le bourgmestre d'Antwerpen à propos des juifs livrés et 1940-1945 aux nazis par certains policiers du grand port.

 

Je pense qu'il est temps de mettre nos compatriotes flamands  au défi d'exprimer leur attachement à la Belgique en mettant fin, en cas d'élections probables hélas,  à la suprématie de ce parti NVA, ultra droitiste et insensible à la justice sociale,  qui  de plus rappelle de sombres souvenirs du siècle dernier et n'a que l'apparence de la démocratie puisqu'il envisage  de s'emparer de Bruxelles pour en faire sa capitale, quelle que soit le désir de sa population. 

 

Bart De Wever, est un beau parleur mais ses actes et ses projets montrent son vrai caractère qui  tout sauf démocratique. (8/07/11)

 

 

 

 

Ce soir, la NVA a  une fois de plus menacé d’arrêter toute discussion si les francophones ne se soumettent pas à ses idées concernant par exemple la perception des impôts par les régions ou communautés.

 

Et bien à mon avis, il faut résister à ces fanatiques du VOKA (patronat flamand) et cesser de discuter à partir du programme de ce parti extrémiste.

 

Je le considère comme extrémiste en particulier par son désir de créer des sous-communautés à Bruxelles pour acheter les voix des Bruxellois, par  sa volonté, en cas d’indépendance de la Flandre, qui reste son but ultime, de prendre Bruxelles comme capitale même contre l’avis de ses habitants, et aussi par un singulier laxisme dans la personne de Bart De Wever par rapport aux flamands nationalistes qui ont pactisé avec l’occupant, ce qui est manifeste par plusieurs de ses actes dont ses reproches au bourgmestre Janssen qui avait demandé pardon pour les crimes commis a Antwerpen contre les juifs

 

Si la Flandre de la NVA, veut l’indépendance, Bruxelles devra être tel que le veulent ses habitants et il ne me semble pas scandaleux qui des communes en majorité francophones aient le droit de se rattacher à un Bruxelles vraiment bilingue.

 

Cela dit, je reste, contre la VOKA, partisan d’une Belgique solidaire et multi culturelle pourvu qu’on ne laisse pas un parti extrémiste imposer à l’ensemble des belges, Wallons, Flamands et Bruxellois leur doctrine égoïste, capitaliste et leur refus de la solidarité.

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article