Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

Durant la guerre d'Algérie, ma sympathie allait spontanément du côté des indépendantistes qui luttaent pour la liberté de leur patrie.

Mais chaque fois que je pensais et que je pense aux Harkis, je suis gêné  et plus encore car eux aussi ont été victimes de la parole donnée à la France  qu'ils ont tenue et par la France qui les a trahis.

C'est pour moi une tâche indélibile de De Gaulle qui ne s'est pas préoccupé, comme il l'aurait fallu, de leur sort.

Pire encore l'attitude du Ministre des armés Pierre Messmer qui a agi en la matière comme un SALAUD en menaçant des militaire français qui permettraient à des Harkis de gagner la métropole "illégalement" ?.

 

Bien entendu les crimes commis contre les Harkis sont d'abord de la responsabilité du gouvernement Algérien comme les excès survenus lors de la libération, du nouveau gouvernement français , étaient innacceptables mais presque  innévitables hélas après tant de souffrances dues à l'occupation étrangère.

La France se devait de permettre en Algérie à ceux qui avaient pris partis pour elle de les mettre à l'abri  dans la métropole de la vindicte populaire prévisible.

Contrairement à ce qu'il a affirmé par la suite, Messmer savait les menaces qui pesaient sur eux et en tant que Ministre français était co-responsable de ceux qui avaient lutté avec la France.

 

L(article qui suit montrte que la minorité des Harkis qui a été acceuillie en France l'a souvent été très mal (YB)


28/07/2013 13:05:19



Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: www.poesie-action.com

HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE
LOUANCHI


lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net
Le visiteur qui vous envoie cet e-mail n'a pas eu connaissance de votre adresse de messagerie.

L'adresse qui apparaît comme expéditeur n'a pas été vérifiée.

 

 

 

A LIRE ABSOLUMENT

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-harkis-attaquent-pierre-messmer-10-02-2004-2004746599.php

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article