Catégories

Publié par BALCHOY

 

Elle s'appela Automne

qui emporte ses milliers de colliers

aux perles d'or

 

Elle s'appela Hiver

au manteau blanc

où les arbres se déshabillent

de leurs saisons passées

au vent de leur chansons

 

Elle s'appela Printemps

des forêts vierges

que les blés d'or

jouent avec le vent

des berceuses

berçant les coquelicots nouveaux

 

Elle s'appela Automne

qui emporte le vent d'Automne

 

Elle s'appela Hiver

aux arbres vêtus de leurs manteaux blancs

qui reluisent en étoffe de glace

là, sur l'épais brouillard

cachant presque son regard

 

Elle s'appela été

aux champs de marguerite

où seule l'abeille

joue la guitare

sur chaque pétale blanc

que le vent berce

peu à peu

vers un beau ciel bleu

 

Elle s'appela Automne

aux soirs couchant sur ses feuillages

jaunes de trop de souvenirs

brûlées par trop de vie

 

Elle s'appela Automne

aux soirs couchant sur ses feuillages

jaunis de trop de souvenirs

brulés par trop de vies.

 

Elle s'appela

campagne aux champs d'oiseaux

chantant du haut des branches

se laissant balancer 

par le vent des forêts vierges

 

Elle s'appela

bouquet d'Eté

 

Viviane De Mol

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article