Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Dostoïevski précise aussitôt que Chatov n'est pas compris. Dans la suite, il se montre plus explicite. Faisant état de la pensée religieuse de Goloubov, ancien "vieux croyant" passé à l'orthodoxie à la suite de son maître Paul Prousski, il écrit :

     -"Vous dites que l'esclave n'est pas libre. Mais le Christ dit que l'esclave peut être libre au plus haut degré, étant esclave. Croyez-moi, si tous atteignaient les hauteurs de la domination de soi, il n'y aurait plus ni mariage malheureux, ni enfants affamés." (1)

--------------------------------------------------
(1) "Carnet des démons", page 911 Cf également pages 836, 866, 918,919, 953, 1043, 1066, 111 et 1150.
--------------------------------------------------

A gradowski qui lui reprochait de minimiser l'importance des institutions sociales dans la suppression graduelle de l'esclavage, l'écrivain répond en rappelant que le renouvellement où s'épanouit l'esprit chrétien, ne peut tolérer à la longue l'esclavage parce que celui-ci suppose une conception "chosiste" de la personne humaine, alors que, selon Jésus, il ne peut subsister que des frères. (2)

----------------------------------------------------
(2)"Journal d'un écrivain", éd. russe, tome III, page 548-549 (août 1880)
---------------------------------------------------

C'est au coeur même de la personne que s'acquiert et se réalise la vraie liberté qui est spirituelle. Elle se manifeste, par exemple,  chez le prisonnier qui demeure fidèle à ses convictions sous les pires tortures. (3)

-----------------------------------------------------
(3) On trouve parfois dans les écrits de Fédor Mikhaïlovitch le terme "RAVSTVO" (SERVITUDE) opposé à SVOBODA mais il arrive aussi que les deux mots soient associés. La servitude sociale n'est pas le plus grand obstacle à la liberté, encore qu'il faille la condamner à cause du mépris de la dignité humaine qu'elle suppose. C'est la "NEOBKHODINOST" (nécessité) qui est toujours inconciliable avec la liberté. Cf à ce sujet le rapprochement avec Soloviev ébauché dans la note () de la page.
--------------------------------------------------------------



Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article