Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Hier, en rentrant de Bruxelles, des voyageurs sympas m'ont laissé dans le train  le "SOIR" du jour et j'y ai trouvé ce reportage passionnant de SERGE DUMONT que je veux vous partager.

 

"Sous les insultes de militants d'extrême droite, plusieurs dizaines d'intellectuels Israéliens ont signé publiquement à Tel-Aviv une proclamation "mettant fin à l'occupation des territoires" et appelant à la création d'un état palestinien  à côté d'Israël.

 

Cette déclaration solennelle a été célébré là où Ben Gourion avait proclémé l'Etat d'Israël par 17 titulaires du prestigieux "Prix Israël" dont l'écrivain Amos Oz, le sculpteur Dany Karavan et le dramaturge Yeoshua Sobol

 

Ces intellectuels rappellent le partage en 47 de la Palestine en deux états, un juif et un arabe par les Nations Unies et invitent donc les Israéliens, leurs dirigeants et les gouvernements étrangers "à accueillir l'indépendance de l'état Palestinien" et à l'encourager, puisque l'existence dedeux pays vivant pacifiquement côte à côte "renforcera les deux peuples".

 

 

"Nous avons pris cette initiative pour que les choses changent déclare Sobol. Le monde change et les dirigeants Israéliens répètent le même discours qu'il y a 10 ans....Le moment est venu de reprendre les négociations et d'aller de l'avant. A nos yeux la création d'un état Palestinien dans les frontières de 67 est de l'intérêt d'Israël."

 

C'est une rescapée de l'holocauste qui a lu cette courageuse proclamation mais ses propos ont été couverts par des contre-manifestant" d'extrême droite ; certains d'entre eux l'ont insultée en la traitant de "Salope pour Palestiniens" et d'autres, que je n'hésite pas pour ma part à appeler des néo-nazis, lui ont même conseillé de "retourner de là où elle venait" (camps de la mort).

 


Amos Oz a essuyé des crachats, accusé de "traitre puant" de préférer le Hamas et le Hezbollah aux victimes juives du terrorisme.

 

Comme l'a signalé un critique littéraire  connu de l'état hébreu, "avec l'occupation ce sont aussi la haine de la démocratie, le racisme, le mépris de la culture et du dialogue qui se sont développés en Israël".

 

Bravo à ces courageux militants de la paix qui font honte à la lâcheté des pays occidentaux qui depuis plus de 40 ans cèdent au terrorisme intellectuel des dirigeants de leur nation en bravant, sans risque, des décisions de l'ONU grâce à la politique hypocrite des états occidentaux, les USA qui courbent l'échine sous les lobbies Israéliens, mais je ne crois pas que la politique de mon pays ou de la France  diffère tellement de celle de l'Oncle Sam.

 

Bravo, mes frères d'Israël, j'espère que des Palestiniens  saisiront la main tendue, car, devant la lâcheté internationale, il faut bien admettre que c'est des Palestiniens résistants mais fraternels et des pacifistes Israéliens que réside la plus grande chance de la Paix en ce Moyen Orient qui est aussi, rappelons-le, une Terre Sainte pour trois des plus grandes religions du monde.

 

 

Je sais bien que Sarkosy, parle de faire proclamer à l'assemblée générale de l'ONU la reconnaissance de l'Etat d'Israël, belle idée comme beaucoup de celles qu'aujourd'hui, acculé à l'échec probable de 2012, il avance comme autant de bouées de sauvetage qui nient tout ce qu'il a fait depuis quatre ans.

 

Je n'ai aucune confiance dans l'ancien maire de Neuilly, inféodé aux millionnaires de la république et très lié aux lobbies juifs qu'il vient renforcer chaque année dans le sinistre dîner du CRIF.

Qu'il agisse pour une fois sincèrement pour la paix et je serai heureux de m'être trompé" cette  fois sur la malfaisance de l'Hôte actuel de l'Elysée.

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article