Catégories

Publié par BALCHOY

 

 

Députés en grande majorité de droite et de gauche  et il paraît qu'il en serait de même pour le Sénat n'ont pas accepté que l'indemnité de plus de 5000 euros qu'ils touchent chaque mois en compensation de leurs frais professionnels puisse être contrôlée par l'assemblée et en cas  de non utilisation professionnelle devenir un revenu imposable.

 

La gauche, avec beaucoup d'hypocrisie affirme que ce serait une manière d'augmenter le revenu des députés. C'est déjà le cas à part que les députés qui la gardent partiellement ou totalement pour eux ne paient aucun impôt suir ce "revenu".

 

La droite est sans doute contre d'abord  parce qu'elle est dans l'opposiotion  mais sans doute  aussi pour les mêmes motifs que la gauche.

 

Si l'usage de ces 5000 euros ++ de frais professionnels était contrôlé, il est très probable que ces sommes seraient dans la plupart des cas utilisées à 100 % et si certains députés particulièrement soucieux d'épargner les deniers publics n'arrivaient pas à les dépenser totalement, ils devraient les rendre à la Chambre des députés qui pourrait les utiliser à bon escient.

 

 

Cette solution est du bon sens, mais quand il s'agit de leurs petits (pas si petits que ça) sous, nos chers représentants sont loin d'être prêts à faire l'effort qu'ils votent pour la plupart des français.  Dommage !....

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Commenter cet article