Catégories

Publié par BALCHOY

Avant de me réjouir des grands progrès du PTB dans des cités ouvrières, je ne peux m'empêcher de déplorer le succès à Antwerpen (Anvers) du leader nationaliste Bart De Wever dont le but déclaré est la disparition à moyen terme de la Belgique.

La victoire au suffrage universelle de ce parti ultra-nationaliste  et ultra-libéral dans la plus grande ville de Flandre me rappelle d'autres triomphes électoraux d'un autre  Nationalisme en un autre pay , le siècle dernier qui furent source de grands malheurs pour le monde entier.

 

Je ne reprocherai pas  à Bart de Wever les idées politiques de ses parents,  mais à plusieurs reprises, en assistant aux funérailles d'un ancien officier SS flamand puis en critiquant les regrets du bourgmestre socialiste Janssen de la participation de la police Anversoise aux rafles contre les juifs durant l'occupation nazie, le leader de la N.VA ne me semble pas ouvrir à la Flandre un avenir vraiment démocratique.

 

J'espère que les autres partis de Flandre, de la Wallonie et de Bruxelles pourront ramener cet extrémiste du nationalisme dans les "clous" d'une démocratie respectueuse des droits de ceux qui ne pensent pas que la Nationalisme et le libéralisme outrancier sont porteurs de progrès pour nos concitoyens.

Ce qui hélas s'est passé dans la belle ville d'Anvers risque de se généraliser en 2014  dans l'ensemble de la Flandre ce qui risquerait, si nous n'y prenons pas garde,  de détruire la Belgique, but ouvertement recherché par De Wever.

 

Il semble que les francophones maintiennent leurs position dans la ceinture de Bruxelles. J'espère que ces mini-majorités francophones en Flandre aideront cette grande région  à respecter la présence d'autres cultures sur leur sol ce qui doit se faire aussi à Bruxelles où les droits des néerlandophones doivent être soutenus.


 

En revanche les nets progrès engrangés dans l'ensemble du pays par le PTB + dont je fais souvent le promotion dans ce blog,  surtout dans des cités ouvrières comme Seraing et Herstal où il devient la deuxième liste en importance derrière le parti socialiste, sont pour moi porteurs d'espoir.

 

J'y vois le résultat du renouveau dans la fidélité au vrai "socialisme" de ce parti sous l'équipe renouvelée toujours attachée à l'unité des travailleurs de toutes les régions de notre pays. Beaucoup de travailleurs ont bien vu dans ce parti qui reste national une réponse efficace à l'ultralibéralisme du MR et de la N.VA qui sont du côté des auteurs d'une crise dont souffrent surtout les plus faibles.

 

J'espère qu'en 2014, un front vraiment démocratique et anti-nationaliste réussira tout à la fois à freiner les ambitions des nationalistes plutôt "bruns" qui viennent de triompher à Antwerpen et de ce nationalisme sécuritaire et inégalitaire dont le MR et son président sont en Wallonie et à Bruxelles les représentants.

  P.S. Ce 21 octobre, je ne peux m'empêcher de reprendre cet article à la lumières d'évènements récents qui ne me réjouissent pas. Le volte-face du bourgemestre de Bruxelles, socialiste plus que tiède, qui n'hésite pas à envoyer à l'occasion  la milice pour faire taire une opposition légitime qui le gène, manoeuvres plus que douteuses  d'Ecolo en plusieurs communes qui lui donnent certes des bourgmestres élus légalement mais qui n'ont toujours pas été les élus du corps électoral. Vengeance regrettable à Molenbeek du parti humaniste, aidé certes par Charles Michel, le fils à Papa, dont les francophones feraient bien de se méfier dans les prochaines discussions avec la Flandre dominée par le libéralissime Bart De Wever. Bref la volonté majoritaire d'un certain nombre de communes a été trop bafouée par l'appétit du pouvoir et tout ce qui va avec. Dommage ! Quelques modifications de la loi électorales seraient les bien venues. 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article