Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Cette après-midi, je viens d'écouter, de tenter plutôt de comprendre une belle fourchette d'économistes discutant "à perdre la raison" de la campagne électorale vue du petit côté de leur lorgnette, celui qui rapetissite la société aux exigences du Capitalisme et de l'économie du marché étouffant l'humanité depuis des décennies.

 

 

 

Pour ces "nouveaux" ridicules, prisonniers de leurs dogmes défraîchis, déjà  analysés et disséqués de façon impitoyable par le marxisme, le nouveau Président ne sera utile pour la France que si , pour venir à bout de la Dette "abyssale", il diminue les impôts pour libérer le dynamisme des Patrons, des Actionnaires des "PROFITEURS", il squelettise la structure étatique, pas assez malléable à la notion de Profit qui est pour eux  la clé du bonheur universelle.

 

 

Nous voyons bien chaque jour le mal que ces ignorantins d'un nouveau type font à nos sociétés, soit  développées, en émergence ou encore sous-développées selon les termes nouveaux.

 

Avant hier, leurs lointains prédécesseurs défendaient l'esclavagisme comme condition de progrès social, puis ce fut au XIX ème siècle  l'éloge du machinisme industriel qui allait sauver l'humanité.

 

Des penseurs, de vrais ceux-là comme Marx et Engels avaient bien montré l'inanité de ces fumeuses théories qui cachaient  mal la volonté des plus riches, des plus puissants de garder à tout prix leur pouvoir dominateur, jusqu'à le préserver par des guerres meurtrières, appelées parfois salubres,

 

 

Non quand ces quelques économistes, dont il serait intéressant de connaître le salaire mensuel discutent, divaguent même en tentant d'esquisser le bonheur de l'homme, comment ne pas voir que seul les intéressent les émules par exemple de Parisot, qui gagne mensuellement 22 000 euros à exercer un tout petit mandat à propos des sondages  (très intéressant !), ou d'autres qui gagnent en un mois ce que des travailleurs autrement méritants mettent des années parfois à récolter au détriment de leur santé psychique et physique.

 

Vous me dégoûtez, Messieurs les dépeceurs de l'Etat, dont vous avez bien compris qu'il reste, en principe,  le meilleur défenseur des faibles contre les nantis.

 

Je suis sûr que demain, votre imposture, déjà si bien décrite dans "LE CAPITAL" sera à ce point démasquée qu'un nouveau Lénine, à la tête d'une nouvelle "Union soviétique"  (qui comme la première sera internationale) défendra le  vrai bien commun primant  les égoïsmes individuels et permettra  ainsi l'accession à une société communiste sans classe, sans pauvres, sans riches. où personne de mourra de trop manger ou d'inanition.

 

A bon entendeur Salut !....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article