Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

Selon le journal Le Soir, l'homme fort du Parti Populaire aurait  acquis les droits du titre du journal "Le Peuple", disparu après 150 ans d'existence, et entend le relancer dans les prochaines semaines sous une forme informatique d'abord puis sur papier..

"J'ai toujours affirmé que nous étions un parti populaire qui s'adressait aux gens. Un titre comme Le Peuple a donc du sens pour nous. Mais nous savions que cela allait faire sourire", explique le fondateur."

 

 

Qu'on le veuille ou non, le journal "LE PEUPLE" disparu en 1998 après 150 ans d'existence, ce fut pendant des décennies l'expression du "Parti du peuple" devenu le Parti socialiste et s'il éteignit en 1998, c'est un peu à cause du Parti socialiste qui, dans son action politique, oublia peu à peu l'idéal qui l'a fait naître à la fin du XIX ème siècle.

 

Oui, le Peuple fut le témoin et l'acteur des grandes luttes ouvrières au temps où catholiques et libéraux faisaient tirer les gendarmes ou l'armée sur les ouvriers qui avaient l'incroyable audace de réclamer le droit de grève, affront suprême contre le Patronat de droit  quasi divin.

 

Certes peu à peu, le parti socialiste, successeur du Parti ouvrier a malheureusement laissé tomber une grande partie de sa combativité ce qui explique sans nul doute, l'affaiblissement puis la disparition de ce journal.

 

Mais qu'un coquin, représentant quoi qu'il en dise la capitalisme,  sous sa forme la plus éculée, qui n'ose pas dire son nom mais  représente son visage le plus ambigu, ose prétendre relever le flambeau de "Feu" le Peuple, c'est totalement innaceptable, c'est un abus de la propriété spirituelle des idées, c'est une saloperie.

Cette organisation politique en effet se dit populaire mais n'est qu'un bas "populiste" de bas étage.

 

Je ne comprends pas que le parti socialiste ait laissé  des hyènes  s'emparer d'un tel trophée qui hier symbolisait l'honneur et qui risque aujourd'hui avec un tel politicien de suer le déshonneur.

 

J'espère que tout sera fait juridiquement pour empêcher la reprise d'un si grand héritage par un parti qui appartient à l'ultra-droite.

 

Le Journal "LE PEUPLE" représentait de petites gens qui n'avaient que faire des actions de Fortis et des manoeuvres nauséabondes qui entourent déjà le parti "dit" populaire de ce Monsieur dont je n'ai pas envie de répéter le nom de peur de lui faire une propagande indue.

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article