Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

Ce matin sur Antenne 2 le rabbin in Eisenberg accompagné d’un collègue philosophe a continué l’histoire du Roi David. A propos du meurtre d’un guerrier dont il convoitait la femme, Bethsabée, les deux « rabbins » ont bien sûr condamné l’évènement tout en faisant remarquer que la Bible, racontant l’histoire d’un peuple comportait des pages sombres, sanguinaires et immorales qui n’empêchaient pas le Livre Saint d’être Témoin de l’œuvre de Dieu en faveur de son peuple élu.

Ils on t de plus rappelé le repentir du roi non sans ajouter que parla suite David a pris comme épouse Bethsabée.

Ils ont aussi rappelé que selon le le talmud ou une autre tradition ancienne, certains commentateurs avaient tenté de disculpé David en affirmant que >Bethsabée était depuis l’origine de l’alliance destinée à devenir  l’épouse du Roi David.  Bien entendu nos deux « rabbins » n’ont pas repris à leur compte cette opinion, mais, en la citant, ils ont introduit un doute léger sur la réelle culpabilité de David.

 

Ce n’est pas la première fois que dans la Tradition juive, on justifie des actes parfois apparemment contestable ou pire encore en les reliant à une volonté divine aussi ancienne qu’invérifiables.

 

Ainsi depuis 1948, les sioniste ont-ils envahi une terre qui n’était plus à eux depuis deux mille ans, en en chassant le plus possible les arabes qui y vivaient paisiblement et valablement depuis des siècles. Ainsi un acte manifestement contraire aux injonctions de la Thora est-il attribué à la volonté divine comme en d’autres temps d’autres juifs avaient absoud  le meurtre d’un mari en le couvant de l’autorité divine.

 

Après l’émission juive « Source de vie » ce fit celle des chrétiens d’orient qui rappela comment des grecs persécutés sous l’empire Ottoman sont partis vivre en Corse où, aujourd’hui, ils peuplent un village où se dont installé beaucoup de corses autochtones si bien que ce village est célèbre par ces ceux églises qui cohabitent harmonieusement et où chaque fidèle oriental ou romain fréquente tantôt l'une,  tantôt l’autre selon le prêtre présent au village.

 

 

Je ne puis m’empêcher de comparer ces deux émissions, l’une centrée sur des rites et coutumes très anciennes avec souvent des arrière-pensées de justification de l’histoire actuelle du judaïsme et du Sionisme qui y est présenté sous une forme positive.

 

En revanche ce qui se passe en Corse, mis à part peut-être le rattachement à Rome des grecs venus en Corse qui ne fut aussi libre qu’on put le souhaiter, est un bel exemple d’œcuménisme et de cohabitation pacifique de communautés différentes.

 

Ah si les juifs s’étaient établis en Palestine non bien sûr en se faisant musulmans mais en partageant fraternellement cette terre si chère à eux tous. Une des plus grandes cause de guerre du monde actuel n’existerait pas et la Terre Sainte mériterait tellement mieux son nom

 

 

Yvan Balchoy

Yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article